vendredi 4 décembre 2020

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny









Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny chez ActuSF collection Hélios. 

Mon résumé : 

Snuff est le chien de Jack, mais ce n'est pas qu'un gentil compagnon, il est gardien des créatures enfermées chez lui, et un joueur du jeu. Le jeux, une compétition entre les ouvreurs et les fermeurs qui n'arrivent que peu de fois, seulement quand Halloween arrive le jour de la pleine lune. Enquête, mystères, trahison, meurtre.... Jack, la folle, Le bon docteur et sa créature, le comte, le pasteur, le grand détective.... Que des noms qui donnent la chair de poule et fait planer le mystère, un roman plongé dans le noir et la magie. Si les ouvreurs gagnent les Anciens Dieux reviendront sur terre. Qui gagnera le jeu ? Combien seront-ils à la fin du jeu ? 

Mon avis : 

Déjà pour commencer le titre est super intrigant et la couverture complètent le mystère. J'ai été très surprise par la préface, moi qui déteste ça d'habitude, je l'ai trouvé passionnante et j'ai eu envie de découvrir encore plus l'auteur. La liste d'ingrédients que nous fait l'auteur de la préface donne hyper envie : Frankenstein, Dracula, Jack l'Eventreur... Un mélange de toute les légendes là, ne pouvait qu'envoyer du lourd. Le roman est court et se lit très bien, avec beaucoup de fluidité. J'ai énormément apprécié suivre Snuff, il est drôle et très impliqué dans le jeu. La relation qu'il entretient avec les autres animaux est super sympa, encore plus avec Graymalk j'adore. Jack au final on ne le connaît pas tellement, comme le récit se concentre sur les animaux. Si au début on a un peu de mal à comprendre ce qu'il se passe, après on ne peut plus lâcher le roman. Le peps ou le rythme de ce roman est addictif. L'auteur rajoute beaucoup d'humour dans le récit et même si c'est censé être un roman d'halloween il me met de bonne humeur. 

Le jeu est énigmatique, on image le pire chaque seconde. On essaie de percer les secrets des autres joueurs en même temps que Snuff. Ce mélange avec tellement de références littéraires nous éblouit, j'adore retrouver les légendes dans le récit comme le loup-garou, les sacrifices, le dieu chat, ou mon préféré Frankenstein... Tellement de choix, impossible de ne pas trouver une référence qui nous fait sourire. Pour la fin clairement on s'y attend même si l'auteur essaie de nous mettre le doute parfois. J'ai beaucoup aimé cette fin, évidente mais pas dans la tournure que prennent les évènements. 

Ce roman est un bonbon, c'est une très jolie découverte pour moi. Je conseille ce roman et j'ai tellement apprécié que je vais me renseigner sur les autres ouvrages de l'auteur.

Un passage pour vous mettre dans le bain : 
"La chose dans le cercle changea de forme, prenant finalement l'apparence d'une séduisante et élégante chienne de race. Mais on ne me la fait pas : il lui manquait l'odeur." 

Ma note : 9/10

lundi 16 novembre 2020

Les Chevaliers de la Raclette tome 3 de Nadia Coste

 









Les Chevaliers de la Raclette tome 3 : Dans les pas de Mandrin de Nadia Coste, collection La Marmotte chez ActuSF.  

Mon résumé :

Dans ce troisième tome, les enfants vont traverser le portail avec le nouveau dé, mais cette fois dans le but de sauver l'ombre. Et si par hasard il sauve l'histoire, c'est encore mieux. Mandrin le robin des bois de leur région est une légende pour ses enfants, alors savoir qu'ils vont le rencontrer c'est un rêve. Nina, Serena et Medhi doivent à tout prix retrouver l'ombre et la ramener, mais ce n'est pas aussi facile que pensaient les enfants. 

Mon avis :

Une suite beaucoup plus intéressante pour notre intrigue, j'ai été happé dans l'histoire. Je trouve ce tome beaucoup plus addictif que les deux autres, enfin on a des réponses. Je suis contente que toute l'intrigue ne soit pas bouclée en un tome j'aurais été déçu. Il y a donc bien une suite pour clore ses aventures. L'écriture de l'auteure est toujours aussi fluide et agréable. 

J'ai l'impression qu'entre Nina et Medhi il pourrait se passer une petite amourette sympa. J'aime toujours autant les personnages, je pense que c'est mon groupe préféré. 

Toujours aussi simple de lecture pour que les enfants puissent lire, on apprend des choses sur la région, des faits historiques mais aussi beaucoup de vocabulaire. 

Deux recettes sont à la fin du livre, une petite touche sympathique. Ainsi qu'un dossier pédagogique pour que les enfants soit aidé par les parents, où soit étudié en classe de CM2 ou 6ème. Par contre cette fois il est essentiel de lire les deux premiers tomes pour comprendre cette suite. 

Je conseille toujours autant cette saga familiale bien sympa. 

Un passage trop mignon : 
"Hé ben, moi la maikresse, elle a dit qu'on allait faire un pestacle de Noël." 

Ma note : 8/10

mardi 3 novembre 2020

Les insurgés tome 2 : Addiction d'Elle Kennedy

 









Les insurgés tome 2 : Addiction d'Elle Kennedy chez Hugo poche. 

Mon résumé :

Lennox et Jamie sont meilleures amies depuis toujours, une relation amoureuse ? Jamais. Quand Lennox doit partir dans le camp de Reese pour quelques semaines, Jamie ne se pose pas de questions "j'irais où tu iras". Mais durant ce temps la relation change :jalousie, mensonge, autorité... Tout le monde leur avait dit que tous changerait. Mais au fond d'eux ils savent tous les deux qu'ils se sont toujours aimé donc pourquoi le sexe changerait tout ? 

Mon avis :

J'avais trouvé le tome 1 bien mais sans plus avec beaucoup de sexe juste pour ça. J'ai était agréablement surprise de voir que le tome 2 est bien différent. Alors oui il y a toujours beaucoup de sexe car ça fait partie de l'univers des insurgées, mais on a une histoire sincère, touchante en fond.  La plume de l'auteur est toujours autant entrainante, fluide et addictive, beaucoup d'actions. Les chapitres sont avec différents points de vue. 

J'ai énormément aimé les personnages, on s'y attache très facilement. Jamie je l'ai adoré, c'est une femme sexy, forte et indépendante, elle sait être douce quand il faut et une diablesse quand c'est nécessaire. J'ai beaucoup aimé les différents passages où on la voit être forte, se battre. Sa crise de jalousie est juste wahou, durant ma lecture j'avais l'impression d'être aussi sur le ring et de crier. Lennox est protecteur, sexy et c'est un coriace, j'aime beaucoup sa personnalité également. Il sait se remettre en question quand il a tort, et surtout il a cet instinct protecteur envers tout le monde que j'apprécie. 

Les personnages secondaires sont attachants aussi j'ai aimé Beckett et Travis, le premier est quelqu'un que j'adorerais avoir en ami, il est compréhensif, à l'écoute et toujours là pour Jamie. Kade a beau être maladroit il protégera tout le monde jusqu'au bout et c'est ce qui le rend attachant. Rylan est toujours aussi sympa même si lâcher Jamie comme ça mais quel enfoiré, je l'ai trouvé un peu pathétique dans ce tome. Je n'ai pas aimé Reese plus que ça et je redoute le tome 3 qui tournera autour d'elle, elle est froide, manipulatrice et calculatrice. 

Le message de vivre au jour le jour des insurgés est encore plus fort dans ce tome, mais en rajoutant un peu d'avenir avec le dernier passage de Jamie et Lennox. La dystopie est plus présente, à part que vivre soit dangereux, le concept qu'ils ont me plaît bien, aucun tabou avec le sexe, la nudité. Les hommes dans cette saga sont tous sexy, musclés et virils donc bon, mais ça fait rêver. 

On sent dans ce tome que le tome 3 ne va pas être de tout repos et qu'une guerre se prépare. Déjà dans ce tome l'action est plus présente. D'ailleurs il est bien plus touchant par la romance mais aussi par cette fin plutôt tragique que le tome 1, Elle Kennedy a su me mettre les larmes aux yeux. 

Une phrase magique :
"Non tu m'appelles chérie. Tu appelles toutes les femmes comme ça. Mais tu viens de dire ma chérie. Parce que je suis à toi." 

Ma note : 8,5/10

mardi 27 octobre 2020

Ghost love de Loïc Le Borgne

 









Ghost Love de Loïc Le Borgne chez ActuSF collection Naos. 


Mon résumé : 

Mathis est un jeune homme de 18 ans obsédé par la vie après la mort. Quand Eléonore va venir lui dire qu'elle peut tout lui expliquer, il saute à deux pieds dedans. Mais il ne s'imaginait pas rentrer dans  une histoire qui le dépasse. Les fantômes existent et il va devoir les aider pour que l'équilibre du monde reste le même. Eléonore est charmante, même si elle adore le retrouver autour du manoir abandonné et qu'elle refuse tout contact physique. L'attirance nait rapidement mais peut-il lui faire confiance ? 

Mon avis : 

Une bonne histoire, l'idée est originale dans la romance, mais un récit qui est trop lointain d'un point de vue émotionnelle. La couverture est vraiment sympa, intrigante comme le titre. C'est un tome unique ce qui est très plaisant pour s'aérer entre des sagas. Beaucoup de questionnement sur la vie et la mort dans ce livre, ainsi que sur la culpabilité. 

Malgré la triste histoire de certains personnages, on a énormément de mal à ressentir des émotions ou s'attacher aux personnages.  Eléonore est le personnage le plus intéressant du roman, surtout que la plupart des infos sont tirées de la vraie histoire. Par contre Mathis n'a pas réussi à m'émouvoir, je l'aime bien mais sans plus. Il est très mature pour son âge, plusieurs fois j'avais l'impression d'être avec quelqu'un de plus âgé. 

Et par rapport à Oriane c'est totalement trop en surface, on ne sait rien d'elle, c'est une figurante très absente dans tout le roman, alors qu'à la fin de l'histoire elle devient importante. J'aurais aimé la découvrir plus ou qu'elle fasse réellement partie de l'intrigue. 

Sar Lusignan est bien construit j'ai bien aimé ce méchant, qui a eu le cœur brisé dans le passé. L'auteur arrive très bien à nous faire passer le maire de la ville pour un imbécile. Je reproche à l'auteur d'avoir bien construit ses méchants, les fantômes, même le soldat (son nom m'échappe). J'ai beaucoup aimé ce rapprochement avec la guerre. La fin avec la porte est vraiment bien, j'ai beaucoup aimé ce côté là de l'histoire, l'intrigue sur les portes. Mais la romance et le reste non. 

Ce roman fait passer du bon temps, même s'il n'est pas assez approfondi pour moi. Il mélange fantastique, romance et histoire ce qui rend le roman palpitant par moments. J'ai adoré le passage avec les auteurs connus qui reviennent. J'aurais aimé plus de réalité encore sur l'histoire d'Alice de Monaco. 

Malheureusement c'est une lecture en demi-teinte pour moi, qui se lit bien, fait passer un bon moment mais ne sera pas mémorable pour moi. 

Je le conseille pour l'histoire, je pense que si on est prévenu de ne pas s'attendre à un truc énorme, il n'y a pas de déception. 

Spoil possible : 

Je n'ai pas accroché à la romance entre Eléonore et Mathis tout simplement car je la trouve malsaine. Je ne comprends pas comment une vieille dame même si elle a l'apparence d'une jeune fille peut-être attiré par un jeune garçon... Elle a dû en voir toute sa vie des hommes, et avec une telle expérience, regarder un gosse. Ca me paraît vraiment malsain. En fait il faut vraiment oublier dans la lecture qu'elle est morte de vieillesse et qu'elle est super vieille. 

Une phrase magique :
"Oriane avait l'air d'une apparition dressée dans un halo de lumière rectangulaire, tel un ange ou un spectre à la porte du paradis"

Ma note : 7/10 

lundi 5 octobre 2020

Thunder tome 1 de David S. Khara

 









Thunder tome 1 de David S. Khara chez ActuSf édition collection Naos. 


Mon résumé :

Ilya vient de perdre son père brutalement, il doit partir habiter chez une grand mère qu'il ne connaît pas, et doit aller dans un nouveau lycée. Bizarrement le lycée n'est pas du tout comme il s'y attendait. Et il se retrouve mêlé dans une affaire étrange avec 4 autres adolescents. Le groupe va devoir s'unir pour comprendre qui essaie des les attaquer et surtout pourquoi ? La vérité risque d'être plus dur à encaisser qu'il ne le pensait. Leurs vie entière va basculer. 

Mon avis :

Un bon premier tome qui laisse attendre une suite plus approfondis et palpitante. C'est un tome assez introductif, il y a peu d'actions mais l'auteur  présente les éléments du récit. La plume de l'auteur est fluide, addictive et facilement compréhensible pour des ados. J'adore les personnages qui sont très attachants, j'adore Ilya est son surnom le Tsar (qui est un bon clin d'œil à ses origines). Angela est gentille, ainsi que Carrie. Mais je dois avouer que j'adore Jennifer et Pad, j'aimerais bien qu'il se passe quelque chose entre eux. Il y a beaucoup d'humour dans ce roman, ce qui donne un côté léger et plaisant dans la lecture. 

Le roman se lit très rapidement, car il enchaîne le pourquoi de cet agression jusqu'à découvrir la vérité. Quand on le lit, on voit les images dans sa tête, un peu comme dans un film. Ce qui est un très bon point, car cela prouve que le lecteur est facilement plongé dans le roman.  

Le clin d'œil à la mythologie me plait énormément, j'ai toujours beaucoup aimé ce sujet. Pour définir son roman l'auteur parle d'un mélange entre Downton Abbey et James Bond. Ce que je trouve très véridique. C'est exactement ce qu'on ressent quand on lit son récit, et je me retrouve parfaitement dans cet univers très bien travaillé. 

J'ai apprécié les quelques chapitres du passé sur l'expérience Olympe, elle permet de mieux comprendre la suite. Même si c'est très jeunesse, je ne m'attendais pas du tout à la fin, et j'en suis bien contente. Je conseille cette saga qui promet une belle suite autour de l'espionnage et de missions. 

Petit bémol sur la couverture qui pour moi ne reflète pas le roman, mais après chacun ses goûts. 

La suite est pour 2021 😁

Une phrase qui m'a fait exploser de rire  :😂
"Je vais lui faire du bouche à bouche ! s'exclama Jennifer. [...] Ah non une fois ça suffit ! protesta Pad."

Ma note : 8/10