vendredi 19 juin 2020

Miracle Morning d'Hal Elrod














Miracle Morning d'Hal Elrod chez édition First. C'est un livre de développement personnel. 


Mon résumé :
Vous-voulez devenir une meilleure personne ? Etre plus fière de vous, réussir mieux ? Ce livre est fait pour vous. C'est un roman de développement personnel très enrichissant. Ce livre explique pas à pas la technique de la miracle morning. Qu'est-ce que sais ? Une routine pour devenir plus productif, beaucoup de Youtubeuses ont fait des vidéos pour présenter la leur. Si cela vous plaît je vous conseille ce livre. 
C'est s'offrir 1h supplémentaire tous les matins pour faire tout ce qu'on n'a jamais le temps de faire, et devenir meilleur. 1h dans une journée cela ne représente pas beaucoup, mais si vous faites du sport 1h par jour durant 1 mois vous verrez un changement, j'ai pris l'exemple du sport mais vous pouvez tout faire. 
Soit découper cette heure pour faire plusieurs choses, et devenir meilleure comme vous verrez avec mon exemple plus bas, soit dans un objectif précis comme le sport, ou apprendre une langue avec 1h entière. Profiter de ce temps calme pour vous découvrir, et découvrir des choses sans stress. 

Mon avis :
Un roman qui donne envie de bouger ! Le début du roman est très crash par contre, quand l'auteur raconte son accident, il ne prend pas de pincettes. 
J'ai recopié beaucoup de citations ou de phrases très inspirantes pour notre vie de tous les jours. 
L'écriture de se livre est poignante, sans mensonge, fluide et addictive. On a la sensation qu'en lisant ce texte on se fait du bien. De plus il n'est pas très long, parfait pour les gens qui n'ont pas trop le temps. 
La question que tout le monde se pose là, c'est et toi tu as testé ? Alors oui durant 1 mois j'ai fait la Morning routine du lundi au vendredi. Je trouve que je me réveillée plus motivée, j'avais le temps de faire plus de choses que je ne fais pas habituellement. 
Je me levais à 6h20 au lieu de 7h10, j'ai adapté bien sûr la méthode avec mes envies. Au réveil je m'étirais un peu, ensuite 5 minutes de méditation, et 5 minutes de visualisation d'avenir avec des images ,et récitation à voix haute des objectifs, puis direction la salle de bain 10 minutes. Après je prenais mon petit déjeuner avec un podcast pendant 10 minutes, puis 10 minutes de yoga et pour finir sur 5 minutes d'anglais avec Duolingo ,et 15 minutes de lecture. Après j'étais prête pour ma journée, je me trouvais plus réveillée, plus heureuse et beaucoup plus motivée, j'étais contente de commencer ma journée, et d'avoir déjà l'impression de faire tant de choses. 
Je n'ai pas continué car il y a eu le confinement donc là c'était un peu les vacances. Je ne vais pas vous cacher que j'adore dormir, et que j'ai besoin de beaucoup de sommeil alors entre dormir ou se lever... 

Cependant ce livre est ultra motivant pour tout le monde même pour les personnes les plus fainéantes je pense, on a tellement envie de changer notre vie après ce roman. Il est tellement enrichissant que je le relirais sûrement plusieurs fois, pour garder les conseils en tête. Plusieurs de ses conseils ont marché pour moi, par exemple celui tout bête qui dit que si tu t'endors en te disant que demain sera une belle journée ça marche, pas de ronchonnement au réveil. Alors que quand on se dit demain je vais être fatigué il faut se lever tôt, on se réveille fatigué et ronchon. 
Rien que d'en parler j'ai envie de m'y remettre pour tous les bienfaits que cette routine me procurait, comme l'envie de découvrir plus, d'évoluer et de progresser, l'envie de bouger, et de faire plein de choses. La positivité que cela me procurait et ce sentiment de prendre soin de moi, d'être plus calme et en paix avec moi-même. 
Je conseille énormément ce livre, même si votre but n'est pas de faire la Miracle morning, car le lire vous met déjà un sacré coup de pied au derrière, et on se relève plus motivé que jamais. Je suis de nature négative et ce livre, ainsi que la routine m'a permis d'être plus positive et productive, et surtout fière de moi.  Je ne pense pas que j'arriverais à faire cela toute l'année, car j'aime beaucoup trop traîner au lit. Mais par "cure" dès que j'ai envie de m'y remettre jusqu'au moment ou j'en aurais marre pourquoi pas. Attention à s'écouter comme je le fais et ne pas se forcer. Par exemple si vous êtes comme moi, faites une Morning routine la semaine et le week-end dodo, ça sera déjà 5h de gagner chaque semaine, et vous aurez déjà énormément de bienfaits. Important aussi ce n'est pas parce que l'auteur se lève à 5h ou les Youtubeuses, ou des personnes 6h, qu'il faut le faire. L'auteur précise une heure ou deux avant votre réveil. Donc si vous vous levez à 8h, essayé 7h30 puis 7h. Il faut y aller progressivement, surtout pas d'un coup. Et respecter votre sommeil, il faut 8h environ donc si vous vous levez plus tôt, couché vous un peu plus tôt. 

Quelques citations pour vous bouger :
"Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons." 
"Si tu veux une vie différente, tu dois d'abord vouloir faire quelque chose de différent."
"Pour se coucher satisfait, il faut se lever chaque matin déterminé : George Lorimer"


Ma note : 8/10

lundi 15 juin 2020

Biker Girls tome 1 de Audrey Carlan














Biker Girls tome 1 : Biker Babe de Audrey Carlan chez Hugo roman. 

Mon résumé : 
Shay est la princesse bikers des Hero's Pride, personne du groupe n'est autorisé à l'approcher, ils doivent tous la protéger, et la chérir comme une petite soeur. Les bikers du groupe peuvent avoir toutes les filles, sauf elle. Shay est sexy, forte, et très caractériel, mais elle est très impulsive aussi. 
Rex vient d'arriver dans le coin, nouveau dans le groupe, il découvre sa famille, mais aussi la princesse. 
Et au moment où Rex voit Shay, il perd toutes notions de règles et de codes, il la veut et il l'aura. Mais il y a toujours un prix à payer quand on enfreint les règles. 

Mon avis : 
Beaucoup de personnes ont descendu ce livre où juste pas apprécié, personnellement j'ai bien aimé ce roman. Alors oui beaucoup de petites choses ne vont pas, mais c'est loin d'être si horrible que tout le monde le dit. 
Alors déjà pour commencer avec Audrey Carlan c'est les montagnes russes, j'ai adoré Calendar girl c'est une de mes sagas chouchous, je n'ai pas été plus que ça inspiré par le premier tome d'International Guy, et avec cette nouvelle saga Biker girl c'est au milieu. J'aime bien mais sans plus non plus. 
Je trouve que les romans sont trop courts, cela ne dérangeait pas dans Calendar girl car ce n'était pas une relation profonde, comme celle-ci en 1 tome. Le roman est donc trop court pour pouvoir bâtir une vraie histoire d'amour. D'un côté j'ai apprécié qu'on ne tourne pas autour du pot 20 ans, et que la relation avance vite, d'un autre côté parfois c'était du coup moins crédible. 
Je me suis attaché aux deux personnages principaux, Shay est forte mais en même temps sentimental, elle a toujours été couvé dans ce groupe de bikers, mais on voit dès le début qu'elle est loin de pouvoir se débrouiller seule. Rex est hyper drôle et trop sur de lui, je l'aime beaucoup, mais il fait souvent trop le bonhomme. 
Le moment ou Rex doit payer le prix fort est juste horrible, cette scène vous brise le cœur, quand les autres tiennent Shay qui veut se débattre, et que les autres s'occupent de Rex ... 
Alors oui c'est dans les codes du club, son père l'a fait mais quand même ! Je pense que je me serais encore plus battu qu'elle, et j'aurais fait la gueule très longtemps à mes soi-disant frères. 
D'un côté on envie la vie de Shay, d'être admirée et protégée par tous ses hommes forts. 
Le seul que je n'ai pas supporté c'est le frère de Shay, peut-être qu'on justifie ses actions car c'est son frère, mais personnellement je trouve que c'est un gros "con". 
Les scènes de sexe sont sympas, et j'adore le moment où Rex et Shay sont ensemble et que le père de Shay à travers la porte lui dit de laisser la fille avec qui il est, et de venir, il est loin de se douter que c'est sa fille. 
C'est clair que le premier tome est beaucoup trop rapide, car la relation se met rapidement en place mais tout est bouclé dans ce tome, ce qui donne une fin un peu bâclée avec direct "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" si je puis dire. 
J'aime beaucoup les univers bikers, et je trouve qu'Audrey Carlan a bien respecté les codes. En plus le fait qu'on a les petits surnoms comme princesse bikers ou "une chérie" ça rajoute de l'immersion, du rêve et du rire.
Audrey Carlan insiste beaucoup dans cette saga sur le rôle des femmes, les bikers ne sont pas que des hommes destinés à rencontrer une fille de ville ou autres. Et non il y a aussi des femmes bikers, fortes, fières, féminines et indépendantes. J'ai apprécié cette façon de présenter les femmes dans ce premier tome, et apparemment, la femme continue d'avoir une place importante dans la suite. Les bikers ont un roi oui, mais derrière chaque roi il y a une reine, et l'auteure insiste sur ce point. Certains ne seront pas d'accord avec moi, trouvant certains propos du livres très matcho si je peux dire. Mais il ne faut pas oublier que nous sommes dans un univers bikers, le but est de nous immerger dans cette société pas de la moderniser ou de la changer. 
L'écriture est fluide, addictive, et le livre se lit très vite. Le tome 2 n'est pas la suite à proprement parler, on suit Shane, le frère de Shay, un peu moins intéressant pour moi. 
Je vous conseille de vous faire votre propre avis sur cette saga, mais si on en attend pas trop et qu'on veux juste passer un bon moment, je pense que ça pourra le faire pour vous. 

J'aime beaucoup cette phrase  :
"Quand tu trouves celle ou celui qui est fait pour toi, c'est instantané. Finies les coucheries à droite et à gauche. C'est comme ça, et c'est tout."

Ma note : 8/10

vendredi 12 juin 2020

Roméo et Juliette de William Shakespeare














Roméo et Juliette de William Shakespeare chez les petits classiques Larousse. 

Mon résumé :
Dois-je résumer cette histoire ? C'est la tragédie Shakespearienne que tout le monde connait. Roméo et Juliette tombent amoureux, le problème c'est qu'ils sont des familles ennemies. Monsieur et Lady Capulet veulent donner la main de leurs filles au gentilhomme Paris, Juliette va empêcher ce mariage grâce à frère Laurent. Mais par un triste contre temps Roméo ne va pas avoir la lettre explicative, et va tirer des conclusions hâtives.   

Mon avis :
J'ai globalement apprécié ma lecture, mais je préfère les films pour le coup. J'ai trouvé cette version quand même compliqué à lire, beaucoup de vocabulaire ancien, et peu de fluidité ce qui rend le roman peu addictif. J'ai nettement préféré Othello de l'auteur qui est plus simple je trouve, et surtout plus passionnant. Les personnages sont attachants, même s'ils sont un peu "simple d'esprit". Je ne comprends pas pourquoi ils ne se sont pas enfuis tous les deux. Pareil pour la fin, ce n'est pas parce que ton enfant est mort, que tout d'un coup tu fais la paix avec ton ennemi. Je trouve cette tragédie belle, mais très cliché, et simple au final. Même si Shakespeare rentre des codes et dénonce certains points de la société.
Je suis contente d'avoir lu un classique comme celui-ci, mais je reste déçu de ma lecture. 
Sinon la partie avant le récit, sur l'auteur, la période et le contexte, est très enrichissante, c'est un rappel historique que j'ai beaucoup aimé. 
Je le conseille car c'est un classique mais honnêtement d'autres œuvres de cet illustre auteur sont plus passionnantes à mon avis. 
Petite parenthèse : Beaucoup de films reprennent cette histoire, les plus célèbres on les connaît, mais si vous ne connaissez pas le dessin animé "Gnoméo et Juliette" aller voir c'est sympa. 

Je ne savais qu'il y avait autant de références au sexe dans ce classique 😂 :
"Je puis vous le dire, car l'index du libertin du cadran est en érection sur midi." 
"si elle l'était, cet abricot entrouvert, et toi une poire pointue !"

Ma note : 6/10

lundi 8 juin 2020

De l'autre côté du Mur d'Agnès Marot














De l'autre côté du Mur d'Agnès Marot chez les éditions du Chat Noir.

Mon résumé :
Sibel consacre toute sa vie à la danse, et à sa communauté sans jamais se poser de questions. En revanche son amie essaie de comprendre ce monde, et d'entraîner Sibel avec elle. Mais celle-ci est trop conditionnée pour penser du mal des mères qui s'occupe d'elle. Les mères sont des genres de professeurs ou dirigeante qui contrôlent les filles. Elles vivent toutes dans un monde contrôlé de A a Z, où toutes les activités sont vouées à l'art. Et si par malheur vous découvrez un secret, où si vous êtes touché par une autre fille, tout s'arrête. Vous êtes rejetés de la société, ou ? Sibel va découvrir le monde des coulisses, un endroit ou les gens sont pauvres, sales, utilisés. Et surtout elle va découvrir que le monde est bien plus vaste que ce qu'on veut leur faire croire. En commençant par cette fille moche, avec un corps différent que le sien et très musclé (l'homme). 

Mon avis :
J'ai apprécié ce roman, qui me tentait depuis très longtemps, par son résumé, et aussi pour sa couverture magnifique. C'est le deuxième roman que je lis de la maison d'édition Le Chat noir, et je dois dire que j'ai beaucoup plus apprécié ce deuxième récit. 
C'est une dystopie agréable qui évoque des sentiments assez forts comme l'amour, l'espoir, le désespoir, la souffrance ... On ressent beaucoup d'émotions pendant notre lecture, des choses fortes comme quand Sibel se retrouve avec les maîtres (vous comprendrez), c'est une scène particulièrement horrible, je ne m'y attendais pas du tout. 
J'ai beaucoup aimé la magie des sentiments autour de l'art et de la science, deux choses qui se complète.
Même si on ne comprend pas vraiment comment les filles parlent à l'art, on ressent cette magie. 
Sibel est une jeune fille naïve qui est inconsciente, elle m'a plusieurs fois insupporté. Heureusement elle va enfin accepter la vérité, et ouvrir les yeux. J'ai beaucoup aimé la relation entre elle et sa mère, l'auteur ne s'épanche pas dessus trop souvent mais les moments clés sont très émouvants. 
Les autres personnages sont tout aussi attachants, je ne peux pas les cités de peur de vous spoiler, mais vous vous doutez bien qu'il va y avoir des garçons dans cette histoire. Un monde qu'avec des filles ? oui mais en coulisses on travaille tous pareil, peu importe le sexe. 
J'ai adoré comment la relation entre Sibel et Aslan évolue, ce n'est pas rapide entre eux, cette jeune fille doit tout apprendre comme le contact ou juste la présence d'un homme. Il y a beaucoup de passages très émouvants entre eux. Et même si parfois Sibel est insupportable, Aslan est son équilibre. 
Ce n'est pas qu'une histoire d'amour, c'est aussi une histoire d'amour maternelle ainsi qu'une histoire d'amitié. Sa relation avec Aylin est magnifique, même si au début je pensais qu'elles pourraient être liées par des sentiments amoureux, au vu de leurs réactions ou de leurs jalousies, c'était une fausse impression je pense.
Je trouve l'univers de l'auteure très original, un monde séparé en plusieurs parties par l'art et les sciences. Même si j'ai lu pas mal de dystopie, je me suis faite surprendre plus d'une fois par ce monde qui regorge de mystères. Car le monde des maîtres est tellement complexe qu'à chaque fois qu'on croit en sortir, on est encore dedans.  
Le lien entre les filles et la nature est très poétique, j'ai beaucoup aimé ce côté de Sibel, elle nous ouvre les yeux sur cette nature si belle. 
La plume de l'auteure est belle, fluide et addictive, l'auteure créée des sentiments avec des mots poétiques. Je trouve que ce roman est très porté sur les sentiments, et les ressentis, ce qui permet au lecteur d'être touché. Il est mielleux tout en étant réaliste, nous sommes dans une histoire, mais l'auteure n'en oublie pas la crédibilité, je pense surtout au moment de la cafétéria des garçons si vous voyez ce que je veux dire. Cela aurait été utopique de croire que ça marcherait tout de suite, pourtant j'y ai cru, mais l'auteure m'a fait redescendre sur terre, comme notre héroïne violemment. 

Un préquel a été écrit pour comprendre comment ce monde a été crée, personnellement j'ai choisi de ne pas le lire, car ce tome m'a suffit à lui-même, mes questions ont été résolus pour la plupart. Et j'ai tellement aimé cette lecture que je n'ai pas envie d'être déçu par un préquel qui ne serait pas sur nos personnages. 
J'ai trouvé cette histoire prenante, je vous conseille cet univers autour de l'art et de la science.
Deux phrases très fortes je trouve qu'on trouve à la fin :
"Dans Hadès Palace, on retrouve ce besoin de se donner entièrement à l'art pour aller au bout de soi, cette nécessité de briser nos barrières pour s'offrir au public."
"Un baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout" Guy de Maupassant. 

Ma note : 8/10

vendredi 5 juin 2020

Index des chroniques de tous les livres que j'ai lu






B

C

D


E

F


G




I






L



M

N


O

P


Q

R


S


T

U
V

W


X

Y

Z