lundi 14 octobre 2019

Bilan de Septembre

Bilan de Septembre


Lectures :
Boutons et dentelle tome 1 de Penelope Sky
Je vais vous apprendre à réussir le CRPE
Phobos tome 2.5 de Victor Dixen

Magazine :
La classe élémentaire de janvier 2019
La classe maternelle de janvier 2019
La classe élémentaire de février 2019


Lecture en cours :
Dans l'ombre de Paris de Morgan of Glencoe

Séries regardées en juin :
The Walking dead saison 6
Secret Diary of a call girl saison 1 et 2
Frontier saison 2 et 3
Pushing Daisies saison 1 et 2
American Horror Story saison 8



mercredi 2 octobre 2019

Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay














Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay chez Fleuve éditions, collection territoire.

Mon résumé : 
Nastya Kashnikov était une prodigieuse pianiste, avant que tout son monde s'écroule. Aujourd'hui, elle veut tout recommencer dans ce nouveau lycée. Mais la vengeance reste présente dans sa tête, elle le retrouvera, et lui fera payer. 
Josh Bennett est le garçon que tout le monde connaît, lui aussi, il a perdu beaucoup dans ce monde. Comme elle, il essaie de se relever. Depuis pas mal de temps, il ne laisse plus personne l'approcher, mais Nastya ne semble pas comprendre le message. Elle se pointe tous les soirs chez lui, sans qu'il ne sache pourquoi il va vouloir percer tous ses secrets.
Mais que se passera-t-il quand Nastya retrouvera celui qui lui a tout pris ? Et quand Josh découvrira tout ?


Mon avis :
Coup de cœur pour ce roman qui est juste poignant, superbe. Dans un premier temps, c'est l'histoire de deux âmes brisées, Josh c'est le deuil, mais Nastya c'est son meurtre. On découvre les deux personnages, leurs histoires. Puis on voit la romance venir entre les deux. Et la dernière partie c'est la vérité, la vengeance. Les trois parties sont très bien réparties, on ne s'ennuie pas une minute.
Le roman est très addictif, parfois tellement sombre que les larmes nous viennent.
Ce roman m'a fait passer par toutes les émotions, on passe du rire aux larmes d'une fluidité impressionnante.  L'auteur a une plume magnifique, elle arrive à exprimer un sujet très dur mais tout en restant dans la beauté du texte.
Les sentiments exprimés sont tellement profonds, qu'on les vit en même temps que les personnages. Quand Nastya raconte son passé, j'avais envie de tuer ce gars autant qu'elle.
La réponse de celui qui lui a tout pris à la fin est juste horrible, on déteste encore plus ce gars.

Les chapitres sont alternés ce qui permet de bien voir les sentiments des deux personnages.
Même si Nastya est parfois dur avec Josh, elle l'aime c'est juste qu'elle souffre.

Pour les personnages, j'ai adoré Nastya et Josh, qui se complète vraiment bien.
Durant tout le roman on espère que Josh va comprendre, ou que Nastya va lui dire son secret. 
Heureusement Drew est le personnage drôle du livre, il nous fait éclater de rire, et apporte cette légèreté.
D'ailleurs les autres personnages sont super gentils aussi, à part la famille de Nastya qui est un peu dure je trouve, par rapport à ce qu'elle a vécu.

Cette histoire m'a beaucoup touché, j'ai envie de la faire lire à tout le monde. Mais attention oui c'est une romance mais l'histoire de Nastya est très dure, la lecture du moment où elle raconte son passé est horrifiant à lire, j'en ai beaucoup pleuré. Mais c'est justement tout ça qui fait la beauté du roman.

Quand j'ai refermé le livre, je suis resté sans voix, j'étais complètement bouleversé. Et rien que pour ce sentiment, je le relirais sans hésiter.

Donc comme vous l'aurez compris, je conseille mille fois ce roman ! Il exprime tellement de sujets comme le deuil, l'agression, la solitude, le handicap...

J'ai explosé de rire à ce moment là :
" - Si tu m'appelles "mon ange" une fois de plus, je te découpe en morceaux, connard !"
...
" - T'as parlé? T'as parlé! Elle parle!"


Ma note : 10/10💓

lundi 23 septembre 2019

Immoral de Chloé Wilkox














Immoral de Chloé Wilkox chez Addictive édition.

Mon résumé :
Izzie avait une vie bien contrôlée avant que sa mère décide de se remarier. Elle devient alors la demi-sœur de Logan, un garçon ténébreux, arrogant, et surtout insupportable. La guerre est déclarée entre ses jeunes, qui ont le même âge. Et comme si cela ne suffisait pas le copain d'Izzie est le meilleur ami de Logan, ils fréquentent donc la même bande et les mêmes soirées. La haine qu'il y a entre les deux est palpable, mais pourquoi cette haine ? L'amour et la haine sont souvent bien proches.

Mon avis :
Une romance sympathique, bien que la ressemblance avec After m'a un peu dérangé.
Les deux personnages ne peuvent pas se voir, et en plus une des thématiques de la première partie du roman est la même. Et personnellement je n'aime pas trop cette variante.
Le roman est addictif, l'écriture de l'auteur est fluide, ce qui permet de dévorer l'histoire.
La lecture offre des moments forts et parfois tristes. Beaucoup de rebondissements sont présents, le rythme du texte est donc bien organisé. Les chapitres sont alternés, ce qui permet d'avoir le point de vue de Izzy mais aussi celui de Logan.
Les personnages sont attachants même si certains un peu moins. Comme la meilleure amie d'Izzy, avec laquelle j'ai eu beaucoup de mal. Logan est un garçon dur qui cache de la tendresse, trop peut-être ? Effectivement au début il est très dur, puis une fois l'intrigue passée, il se ramollit beaucoup trop, c'est presque plus crédible. Amoureux je veux bien, mais un gars comme ça, il ne faut pas abuser, il ne va pas pleurnicher et lui courir après comme ça. Donc j'ai trouvé qu'on avait un problème de caractère avec Logan.
Izzy, elle est parfois trop réfléchie, mais c'est une fille forte, et en cela je l'apprécie beaucoup.
L'interdit de la relation est bien marqué, peut-être un peu trop à la fin, vu la réaction des parents trop excessive à mon sens. Leurs comportements d'ailleurs, m'ont énervé au plus au point, je ne parle pas de la réaction face à l'aveu, mais plus aux mensonges et manipulations qui s'ensuivent.
J'avais vraiment peur que la fin se termine après le départ de Logan. Heureusement, cette fin est super à mon sens, malgré les obstacles ils n'abandonnent pas.
Je conseille cette romance pour passer un bon moment enroulé dans son plaid.


Un passage drôle entre Izzy et Logan : 
"Isobel...
-Arrête de m'appeler comme ça. Ça me donne envie de faire sauter tes dents. 
-Il va vraiment falloir que tu fasses quelque chose pour gérer ta colère, Pearson. Tu as pensé à voir un professionnel ?"


Ma note : 7.5/10

lundi 16 septembre 2019

Moeurs et Histoire des indiens d'Amérique du Nord














Moeurs et Histoire des indiens d'Amérique de Nord de R. Thévenin et P. Coze, édition Payot. 

Résumé :
La nourriture, les tipis, les vêtements, leurs armes... L'ensemble de la vie quotidienne des Indiens est décrite dans cette ouvrage. L'histoire des Indiens célèbres est racontée, comme par exemple celle de Sitting Bull ou Red Cloud. Du début des Indiens jusqu'à leurs fins, ce livre vous retrace l'histoire des Indiens grâce à des souvenirs, des témoignages et des documents fiables. Le but étant de nous faire découvrir cette merveilleuse civilisation aux multiples facettes. 


Mon avis :
Un très bon ouvrage, hyper intéressant que j'ai dévoré. J'ai toujours était très attiré par l'Histoire des Indiens, mais c'est un sujet complexe. Ce livre parle de leurs coutumes, des Indiens célèbres comme par exemple Black Bird, Géronimo, et même Pocahontas. Ils parlent des guerres qu'on connu les Indiens avec les troupes française, anglaise et mexicaine. 
J'ai appris beaucoup de choses notamment sur leurs modes de vie, comme par exemple, les femmes enceintes après avoir accouché, elles retournaient directement travailler avec le bébé sur le dos. On parle également des scalps et de toute cette culture que l'on pense connaître. 
La plume des auteurs n'est pas complexe, on comprend sans se prendre la tête. Il y a des schémas, dessins et même une sorte d'alphabet des signes qu'utilisait les Indiens. 
Les auteurs ne cachent pas les massacres qui ont eu lieu dans les deux camps, les auteurs n'épargnent ni les Indiens, ni les Européens, et encore moins les envahisseurs.  
Je trouve dommage que ce livre ne soit pas beaucoup connu, car j'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture, et cela me donne envie de découvrir plus de romans comme celui-ci sur les peuples du monde. 
Je conseille beaucoup cette ouvrage pour toutes personnes qui aiment découvrir les peuples du monde ou simplement les Indiens. C'est très bien fait, et organisé de sorte qu'on s'y retrouve facilement. 

Ma note : 8.5/10

dimanche 8 septembre 2019

Underground Airlines de Ben H. Winters














Underground Airlines de Ben H. Winters chez actuSF.

Résumé :
Victor est un agent des U.S.  Marshals qui doit trouver des TA (esclaves) échappés. Il est un ancien esclave qui chasse des personnes noirs, désormais. Une nouvelle mission, lui tombe dessus, le cas Jackdaw. Mais dès le début il va comprendre que cette mission n'est pas comme toutes les autres. Il est donc envoyé au Nord, où une association, l'Underground Airlines, aide des esclaves à rejoindre le Canada.
De plus, une jeune femme blanche va croiser son chemin : Martha. Tous les deux vont essayer de découvrir ce que le gouvernement veut cacher à tout prix. Mais en qui faut-il avoir confiance au final... le gouvernement, ou ce groupe avec des méthodes assez particulières ?


Mon avis :
Un bon roman qui parle des misères faites aux esclaves dans les camps, mais aussi ce que les esclaves affranchis subissent dans les rues. Même libre, certains blancs les insultes, et n'interviennent pas si une personne noir est en danger. Les personnes noirs, sont enchaînés de préjugés qui courent à propos d'eux, donc ils sont plus souvent contrôlés, et plus souvent surveillés.
C'est un roman engagé contre le racisme, et l'esclavagisme qui va même à utiliser un mot interdit de nos jours "nègre" pour appeler les noirs et créé un certain choc émotionnelle chez le lecteur. C'est une critique de la société américaine.
Victor est un homme fort, très réfléchi, qui a appris à lire aux travers des lignes. L'histoire de son enfance d'esclave m'a particulièrement plu, elle apporte la preuve que Victor était comme eux, avant de passer dans le camp adverse, et devenir un chasseur d’âmes contre sa volonté.

J'aime beaucoup le personnage de Martha, qui peut sembler fragile au début, mais qui se révèle être une femme forte, qui va beaucoup aider Victor. Elle aussi est discriminée, car elle est mère d'un enfant de couleur, les gens se méfient d'elle, les blancs aussi bien que les noirs.
Les personnages qu'on peut rencontrer sont très travaillés, et détaillés en profondeur par Victor, comme par exemple avec Monsieur Bridge.

Niveau rythme de lecture la première partie du roman est un peu lente, trop de détail à mon goût, mais une fois que l'action arrive, c'est très intéressant. L'écriture de l'auteur est recherchée, il faut être concentré pour apprécier cette lecture. On trouve pas mal de cynisme dans sa plume que l'on peut savourer.
Donc au final, j'ai eu un peu de mal avec la première partie du roman et j'ai bien aimé la seconde partie.

Je conseille ce roman qui fait beaucoup réfléchir.

Ma note : 7/10

mercredi 4 septembre 2019

Bilan de Août

Bilan d'août


Lectures :
The book of ivy tome 1 de Amy Engel
The revolution of ivy tome 2 de Amy Engel
Tristan et Iseut de Joseph Bédier 
Moeurs et histoire des indiens d'Amérique du Nord de René Thévenin et Paul Coze
Le voisin parfait est un enfoiré de Camilla Simon 
Underground airlines de Ben H. Winters 
Sources de plaisir de Rui Chan 
Fall for me de Juliette Bonte
Electric girl de Fleur Hana
Immoral de Chloé Wilkox
Je serais celui qu'il te faut de Louisa Méonis 
La cicatrice de Bruce Lowery

Lecture en cours :
Boutons et dentelle tome 1 de Pénélope Sky

Séries regardées en juin :
The Dark saison 2
Godless intégral 
The 100 saison 5 
Las chicas del cable saison 3 et 4
Once upon a time saison 7





 

dimanche 25 août 2019

Sources de plaisir de Rui Chan














Sources de plaisir de Rui Chan.

Résumé :
Leslie et Matthieu partent en lune de miel pour la deuxième fois, après 15 ans de mariage ils veulent remettre un peu de passion dans leur vie. Ils partent dans les Alpes Japonaises dans des hôtels près des sources chaudes.
Une femme Siobhan, fuit son mariage et se réfugie dans les Alpes Japonaises.
Quand les deux jeunes femmes se trouvent dans une source chaude, l'excitation et le désir est très présent, que se passera-t-il durant ce séjour ?

Mon avis :
Une nouvelle de 42 pages, courte et donc rapide, l'action se déroule rapidement.
Les personnages sont sympathiques, malheureusement il n'y a pas assez de pages pour s'attacher à eux. Même si j'ai bien aimé cette nouvelle, c'était beaucoup trop court pour moi.
L'écriture de l'auteur est fluide et dynamique. Les scènes de sexe sont bien mais abrégés je trouve comme la nouvelle est courte. Un petit peu déçue, par rapport au résumé principal, je pensais qu'on verrait plus le côté Japonais ou le paysage mais au final c'est très européen quand même.
Mon ressenti final est que la nouvelle va beaucoup trop vite, mais cela reste une bonne lecture. Je ne peux pas en dire de trop vu que le nombre de pages est faible :)

Ma note : 7/10

jeudi 15 août 2019

After tome 1 La rencontre d'Anna Todd














After tome 1, La rencontre d'Anna Todd chez J'ai lu.

Résumé :
Tessa rentre à l'université, c'est le moment de concrétiser son avenir et personne ne l'en empêchera. Personne ? C'était sans compter sur Hardin, le meilleur ami de sa coloc, beau, rebelle, tatoué, dangereux, tout le contraire de son petit copain : Noah. Elle va rentrer dans le monde d'Hardin, un monde qui la dépasse complètement, remplis de ténèbres, de soirées et de jeux malsains. Hardin est lunatique, et elle a du mal à le suivre, pourtant par moments il a l'air sincère. Arrivera-t-elle à rentrer dans le jeu d'Hardin où se fera telle détruire par tout ça ?


Mon avis :

L'histoire commence comme beaucoup d'autres, au début il n'y a pas vraiment d'originalité, la fille sage rencontre un mauvais garçon, c'est après la première partie que les choses deviennent intéressantes. L'écriture est fluide et addictive, donc même s'il fait 810 pages, il se lit rapidement.

Les personnages sont attachants, même si j'ai longtemps détesté Hardin, car il est trop lunatique et trop cash. Noah est ... insupportable. Sinon j'ai bien aimé Tessa, même si des fois elle est trop naïve. Le groupe d'amis m'a bien plu également, ainsi que Landon.

Même si on n'a pas la réponse à toutes nos questions concernant les parents, j'ai bien aimé l'histoire autour du père et de la belle-mère, ainsi que leur passé commun de père alcoolique.

Hardin est perturbant, un coup oui et un coup non, il m'a rendu folle plusieurs fois. Je le trouve très brut avec Tessa dans ses paroles. Même si elle l'aime, vu ce qu'il lui balance, il faut avoir un problème pour rester avec un mec pareil. Alors oui il a son côté torturé, et aimant mais parfois c'est un vrai salaud !

Le passage entre la mère de Tessa et elle, est grandiose. J'ai vraiment bien aimé cette complication, le fait que Tessa s'émancipe de cette autorité parentale trop oppressante.

Même si pour certain la fin était évidente, personnellement je ne l'avais pas vu venir... J'imaginais plusieurs trucs qui expliquerait les absences et tout, mais ça ! C'est vraiment chaud, j'étais choqué pendant au moins 10 minutes. L'auteure arrive à nous émouvoir avec une fin touchante, qui met les larmes aux yeux.

Bien que cette lecture fût sympathique, je ne comprends pas tout ce qui disent que c'est un coup de cœur, une lecture indispensable dans la romance. J'ai trouvé que plusieurs autres romances que j'avais lu sont bien meilleures, ou en tout cas m'ont beaucoup plus plus (Wild men, Infinite love, Le voisin parfait est un enfoiré...).
Je pense lire la suite mais pas pour l'instant, je conseille cette saga pour vous faire votre propre opinion de cette série qu'on dit phénomène.

Suite au livre j'ai regardé le film... Je pense que je vous ferais un article sur ce point, car il y a beaucoup à dire.

Ma note : 7/10

dimanche 11 août 2019

Le roman de Tristan et Iseut et autres légendes Celtiques














Le Roman de Tristan et Iseut adaptation de Joseph Bédier, chez Hatier classique.
Le livre est en deux parties, d'abord Tristan et Iseut puis Les légendes celtiques.

Résumé : 
La grande histoire d'amour de Tristan et Iseut, un conte d'amour et de mort. Un amour impossible qui est créé de toutes pièces par une potion, versée dans les boissons. Les amoureux vont devoir fuir, et accepter l'impossibilité de leurs unions.

Le résumé des trois légendes est plus bas :)

Mon avis :
Un classique que je suis contente d'avoir enfin découvert, je connais maintenant la célèbre histoire. Le texte bien que simplifié pour les collégiens et lycéens reste un peu compliqué par moments, mais les annotations en bas de page facilitent la compréhension. L'histoire est assez simple, et quelques fois redondantes, mais se laisse lire. La fin n'est pas surprenante même si on compatit pour les personnages avec cette fin tragique.

J'ai beaucoup aimé l'ajout de 3 légendes celtiques à la fin du livre. Elles sont très courtes, environ 5 à 10 pages chacune.

Ossian au pays de l’Éternelle jeunesse qui est un conte Irlandais m'a beaucoup plus, bien que rien ne soit original,  j'ai était emmené par l'histoire. La fin est prévisible et un peu triste puisqu'en quelques pages seulement je me suis attaché aux personnages.

Pwyll, prince de Dyvet, une histoire originale celte cette fois, qui tourne toujours autour d'une femme qui vient chercher le prétendant. Assez sympathique, elle fait passer un bon moment.

Le château du diable qui vient du voyage de Saint Brendan. Une histoire très courte sur des moines, les richesses et surtout les malédictions quand on touche aux choses précieuses.

Je conseille cette lecture pour vos cultures générales.

Ma note : 7/10

mardi 6 août 2019

Dragon de Glace de George R. R. Martin














Dragon de Glace de George R.R. Martin chez ActuSF collection Hélios.

Résumé :
Quatre nouvelles fantastiques qui vous plongent dans la magie.
D'abord avec Le dragon de glace, qui raconte l'histoire d'Adara une petite fille née durant un hiver très froid. Elle possède des dons comme pouvoir touché les lézards de glace sans qu'ils ne fondent, et elle peut voir le dragon de glace. Mais alors que l'été arrive, il ramène avec lui des envahisseurs. Comment se défendra-t-elle face à la menace de l'été. Un combat entre été et hiver, chaleur et froideur.

Dans les contrées perdues, Alys la Grise possède tout ce que vous souhaiter, il suffit de demander. Un jour un homme lui fait une requête bien étrange pour son amie, pouvoir se transformer en loups quand cela lui chante. Alys va se mettre en route vers les contrées perdues, et un long périple l'attend.

L'homme en forme de poire, est un homme qu'on n'a pas envie de croiser, mais Jessie va devenir sa nouvelle cible.

Portrait de famille, raconte l'histoire de la famille Cantling, Richard est écrivain, brouillé avec sa fille. Mais tout va devenir étrange quand durant la nuit les personnages de ses romans sortent des tableaux, pour passer la nuit avec lui.


Mon avis : 
Alors il faut dire que les histoires m'ont plutôt surprise, mais dans l'ensemble c'est un bon recueil de nouvelles. La première Le dragon de glace est l'histoire que j'ai beaucoup aimée, la petite fille est attachante, et le récit est mystérieux, on a envie de savoir ce qui va se passer. Le côté merveilleux du dragon rajoute ce qu'il faut pour qu'on accroche vraiment bien. Personnellement j'aurais aimé que cette nouvelle soit un peu plus longue.

Dans les contrées perdues, j'ai apprécié cette nouvelle également, mais moins que la première. Le côté merveilleux est bien là avec toutes les créatures et surtout la magie. Avec une fin surprenante je dois dire. Alys la Grise n'est pas attachante mais on la suit car elle est intrigante.

L'homme en forme de poire, c'est là, que le recueil est devenu bizarre pour moi. Même si elle est très addictive et que je n'ai pas pu la lâcher. J'ai trouvé ce récit malaisant, il a le don de vous mettre mal à l'aise directement et tout le long de l'histoire. Tous les détails sont faits pour nous écœurer de l'homme en forme de poire, et l'auteur arrive très bien à son but. 

Portrait de famille, une histoire sympathique avec un univers qui m'a plus directement, pouvoir parler avec les personnages de ses romans, une idée formidable.

L'écriture de l'auteur est addictive et le merveilleux très bien travaillé, l'intrigue selon moi nous tient tout le long du recueil. Même si celui-ci change du trône de fer. L'auteur maîtrise l'effet de chute sur le lecteur dans chaque nouvelle.
Je conseille pour ceux qui aime le fantastique de le découvrir.


Ma note : 7/10

jeudi 1 août 2019

Bilan de Juillet

Bilan de Juillet


Lectures :
Valentine's date de Morgane Moncomble
Un faucon pour la reine de Catherine Gaskin
Sweet de Emmy Laybourne
Liù, esclave  impériale de Blanche de Saint-Cyr
After tome 1 de Anna Todd
BD : Zoo dingo tome 2 Miss zoo

Lecture en cours :
The book of ivy tome 1 de Amy Engel

Séries regardées en juin :
Jane in the virgin saison 4
Shadowhunters : the Mortal Instruments saison 2
Orange is the new black saison 2
Chernobyl saison 1
The rain saison 2
The Dark saison 1




mercredi 17 juillet 2019

Liù, esclave impériale de Blanche de Saint-Cyr















Liù, esclave impériale de Blanche de Saint-Cyr chez les éditions Tabou.


Résumé :
Liù est l'esclave de la famille royale dans le royaume du Nanzhao, elle est très fidèle à son roi.
C'est pourquoi quand le royaume se fait attaquer, elle va tout faire pour protéger son roi. Même si cela implique d'utiliser ses charmes pour le nourrir et le faire vivre.
Mais comment faire pour retrouver l'homme qu'elle aime le prince Calaf et éviter les complots ?


Mon avis :

Un bon roman érotique-historique, qui fait passer un bon moment.
La plume de l'auteur est fluide, les pages se tournent toutes seules grâce aux chapitres qui ne sont pas trop longs. Avec beaucoup d’originalité et très peu de répétition même avec les scènes de sexe.

Liù est un personnage qu'on apprécie,  grâce à la fidélité qu'elle a envers la famille royale, ainsi que pour son côté débrouillarde. J'aime beaucoup Siam, c'est un personnage drôle, léger sans prise de tête. Le prince par contre si au début il attire notre sympathie, je le trouve très bête de tomber dans les filets de la princesse.

Les scènes de sexes sont très explicites et bien rythmées, même si ces scènes ne me dérangent pas, j'ai trouvé que dans ce roman il y en avait un peu trop. Pour tout problème, la solution était le sexe comme par exemple quand Liù et son demi-frère recherchent une femme de la tribu, l'homme donne l'information contre du sexe (je n'ai pas trouvé nécessaire à ce moment-là).
Pareil pour le cirque à la fin ce n'était pas nécessaire leurs pratiques sexuelles.
Sinon les autres scènes font avancer le récit, j'ai apprécié le passage avec la princesse.On a l'impression que tout se marchande avec du sexe en fait, ou alors que tous les hommes sont infidèles et des prédateurs sexuels.
Comme dit précédemment, mon passage préféré est celui de Liù avec la princesse, il change des moments avec les hommes et amène ce qu'il faut au récit.
La fin se clôture sur un happy end, et c'est une fin vraiment chouette.
Je conseille pour un public averti.


Une phrase qui m'a fait exploser de rire  :😂
"Il saisit ma main, la posa sur son sexe encore dur et ajouta : -J''en connais un ici qui se meurt d'impatience de faire plus ample connaissance."


Ma note : 7/10

dimanche 7 juillet 2019

Bilan de Juin

Bilan de Juin


Lectures :
Coup d'état de Valérie Simon 
Imparfait d'Emma Green 
Le souffle de Midas tome 1 de Alison Germain 
Nutsi veut attraper la lune d'Emma Paidge 
Wild men tome 2 de Jay Crownover 
Urbex de Keot
Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay 
Wonderpark tome 4 de Fabrice Colin
Dragon de glace de George R. R. Martin

Lecture en cours :
Un faucon pour la reine de Catherine Gaskin




Séries regardées en juin :
The original saison 5
Jane in the virgin saison 4
Shadowhunters : the Mortal Instruments saison 2
Moundir et les apprentis aventuriers saison 4
Orange is the new black saison 2
Dynastie saison 2


 



mardi 25 juin 2019

Urbex de Keot














Urbex de Keot des éditions de la Caravelle.

Résumé :
Brad est un garçon qui rentre dans l'adolescence, il est dans la période de sa vie ou il a encore peur, mais par fierté ne dit rien. Donc quand sa cousine Ashleigh, venue pour Halloween, lui montre son compte facebook, il ne va rien dire. Et pire encore, il va la suivre pour un urbex dans une usine désaffectée. Ce qui devait n'être qu'une simple visite va tourner au cauchemar.

Mon avis :
J'ai bien aimé cette nouvelle, qui est courte et bien menée. L'écriture de l'auteur n'est pas complexe et assez addictive. Le récit se lit d'une traite et rapidement. Le suspens est bien mis en oeuvre, et les descriptions sont vraiment réalistes, on peut s'imaginer le fauteuil roulant dans le couloir, ou les couloirs de l'usine facilement.
 J'ai était un peu perturbé par la tournure de l'histoire, je m'attendais à des fantômes ou des choses étranges. Mais pas du tout a ce genre de créature. La nouvelle devient moins réaliste, et plus fantastique à ce moment-là. Même si ça n'a pas l'air d'être un récit pour la jeunesse au départ, ça l'ait totalement. La nouvelle n'est pas beaucoup effrayante, donc les enfants à partir de 12 ans peuvent la lire je pense. Cette lecture est parfaite pour Halloween ou pour les enfants fan de récit style chair de poule.
J'aime beaucoup la couverture, elle nous met directement dans le bain.
Le sujet tourne autour de l'urbex, une activité de plus en plus connue aujourd'hui mais rarement énoncé dans des récits.
Par cette petite nouvelle, on trouve de l'aventure, de l'interdit, du danger. Mais les enfants peuvent s'identifier à Ashleigh, courageuse et peur de rien. Ou plutôt comme le jeune garçon timide qui a peur mais suit les autres pour montrer sa grandeur. L'enfant se sent proche de son personnage et permet d'être plus immergé dans l'histoire.
Pour l'instant on trouve ce récit en format numérique sur amazon pour seulement 1.99 euros, donc n'hésitez plus.
Vous vous doutez bien qu'avec une nouvelle aussi courte, je ne peux pas en dire plus pour ne pas vous spoiler.😏


Ma note : 7/10


mardi 18 juin 2019

Coup d'état de Valérie Simon















Coup d'état de Valérie Simon tome 1 : La reine des esprits chez ActuSf collection Naos.

Résumé :
La princesse Alia revient dans son royaume, après avoir reçu une éducation par les initiées du Denaia. Toutes ses vipères veulent la tuer désormais, comme ils l'ont fait avec sa mère. Mais Alia est rusée, de plus son pouvoir lui permet, de deviner les intentions d'une personne en la touchant. Au loin, Rémo Than, et le masque oiseau avec l'aide de Néralie préparent un coup d'Etat pour renverser le royaume. Tant de tentatives d’assassinat, de complots, et de traîtres, Alia va devoir rester sur ses gardes tout le temps. Et surtout, compter sur ses alliés et se faire aimer de son peuple comme la vraie guerrière qui se cache en elle.

Mon avis : 
Un bon roman qui se termine sur une fin plutôt tragique, et qui donne envie de connaître la suite, j'espère qu'elle viendra bientôt.
Le début est un peu long, avec les noms compliqués, on a tendance à être largué par l'histoire avec tous ses personnages, et intrigues différentes. Mais une fois qu'on s'est adapté, cela devient plus facile. L'univers est riche et très bien ficelé. Tous les hommes autour de la princesse font que le lecteur ne peut pas savoir à qui elle donnera son cœur, même lui à du mal à choisir un camp... Personnellement, j'aime beaucoup Bucko Javis mais Meker est aussi dans mon cœur. Le prince Haslet est sympa mais je ne le vois pas avec Alia.
Côté personnage, je trouve Alia, Meker, Bucko Javis, et le prince Haslet très attachants, le côté guerrière de la princesse me plait beaucoup. Et comme j'aime beaucoup les romances entre personnes qui se méprisent au début, j'adore les passages où elle est avec Bucko Javis.
L'univers est super riche, remplis de créatures compliquées et de peuples, comme l'auteur le souhaite, nous n'avons pas de mal à détester le Denaia.
Même si cette histoire est sympa, elle reste complexe avec tous ses détails, ce qui m'a ralenti dans ma lecture, car elle demandait beaucoup de concentration.
Et le défaut du roman pour moi, et de ne pas être assez addictif, ou alors je n'y étais pas sensible... Mais j'ai eu des soucis avec ce point. Malgré que, j'aime beaucoup l'histoire.
La fin est vraiment surprenante, on ne s'y attend pas une seconde, à ce que tout tourne au drame comme cela.
L'écriture de l'auteur est plaisante, les chapitres sont ni trop court ni trop long. Et l'alternance des chapitres par rapport à certains personnages ou intrigues permet de connaître tout son univers, et tous les tournants de l'intrigue.

Je conseille ce premier tome qui même s'il est complexe par moments, présente une histoire sympathique.

Un passage drôle  :
"Sans la prévenir, il l'enleva dans ses bras, la portant comme une plume. Surprise, elle se débattit un peu, guère sérieusement toutefois. 
-Que faites-vous, messire ? 
-Je sauve le bas de votre robe de cette boue."

Ma note : 7/10

lundi 10 juin 2019

(Im) parfait d'Emma Green














(im) parfait d'Emma Green chez Addictives édition.

Résumé :
Juliette adore chanter dans les bars mais quand l'appartement de sa mère se fait saisir, elle n'a plus nul part ou aller. Sa mère, lui parle alors d'un viager fait pour elle dans un hôtel particulier. Même si au début elle ne veut pas s'en mêler, elle décide d'aller voir par curiosité. Suzanne, une femme âgée habitant là, lui propose un toit et un travail. Juliette ne s'attendait pas à trouver un toit, une famille, un travail et surtout de trouver un homme. Mais si la mamie a un caractère insupportable, Laszlo est encore pire, comment réussira-t-elle à les dompter ?

Mon avis : 
Je découvre enfin Emma Green, une auteure qui fait beaucoup parler d'elle. Ce roman m'intriguait par son résumé qui promet un récit qui sort un peu de l'ordinaire. J'ai vraiment beaucoup aimé le fil conducteur de l'histoire. Suzanne est vraiment hilarante, elle donne vraiment ce côté léger au roman et drôle, on s'imagine bien la mamie enquiquinante. Juliette est un personnage que j'aime bien, elle ne se prend pas trop la tête et surtout elle a une répartie de dingue. Même si au début je détestais Laszlo , l'auteur nous apprend à l'aimer petit à petit. Niveau couple je trouve que le début est trop rapide, c'est comme si on sautait une étape, au début, ils ne peuvent pas se voir et la minute d'après ils s'embrassent. Beaucoup de choses dans ce roman ce passe trop vite, au final les deux intrigues principales sont Laszlo et la prison et Juliette avec le viaget. Mais tout est beaucoup trop vite réglé. Pour Laszlo les réponses sont longues à venir oui, mais elles durent 2 pages et puis basta, dossier rangé. Pareil pour les parents de Juliette soi-disant Javier est un bandit, un dur et tout, alors qu'en 5 minutes l'histoire est réglée. J'aurais aimé que les obstacles durent plus qu'une petite confrontation et en revoir, je trouve cela beaucoup trop facile.
C'est dommage pour ses points car l'histoire en elle-même est vraiment bien. La complicité entre la mamie et Juliette est magnifique. C'est un roman drôle, touchant et surtout qui met de bonne humeur. Car dans ce livre, on retrouve des passages de paroles de chansons françaises comme Aznavour, Bruel, Julien Doré, Edith Piaf....
Et mon détail préféré comme souvent dans les romances c'est les surnoms, j'adore "Petite Piaf" "petit ours brun", ils me font toujours rire et c'est adorable.
Je conseille cette romance.

Un passage hilarant  :
"-D'ailleurs, Suzanne, je suis un peu triste que vous n'ayez toujours pas donné de nom à l'iPod que je vous ai offert et qui ne vous quitte plus.
-Comme si j'étais une vieille gâteuse qui donne des prénoms aux choses ! me snobe-t-elle d'un haussement d'épaules. La grand-mère récupère le baladeur sur une étagère, enfonce les écouteurs dans ses oreilles et quitte le salon à petits pas feutrés en lâchant d'une voix sonore : 
-Allez, viens, Hippolyte, on va chanter dans la jardon !"

Ma note : 8/10

dimanche 9 juin 2019

Nutsi veut attraper la lune d'Emma Paidge













Nutsi veut attraper la lune d'Emma Paidge.

Mon résumé :
Nutsi a peur du noir, il n'arrive pas à dormir, il demande donc à Lili son amie de l'aider. A eux deux, ils vont essayer d'attraper la lune.

Mon avis : 
C'est un chouette petit album, court il permettra de faire passer un bon moment aux petits, juste avant de dormir. Une histoire du soir parfaite, car il n'est pas long à lire, pour les parents pressés.
La couverture est toute choupie, et donne vraiment envie pour les enfants.
Je trouve les illustrations vraiment sympa, j'aime beaucoup le style. Les petits écureuils sont tout mignons, et c'est des dessins parfaits pour des enfants.
L'histoire se passe en hiver, il y a de la neige, les enfants aimeront encore plus cet album !
Et surtout pensait au soir d'hiver, au chaud sous vos couettes, pour passer un bon moment avec vos enfants.
Les mots qui sont agrandis sur certaines pages, permettent de rendre le récit vivant, et d'accompagner avec notre voix ces émotions.
Un bon sujet qui aidera les petits à ne plus avoir peur du noir. Et surtout, à leur montrer qu'ils ne sont pas seuls à avoir cette peur.
La grand-mère apparaît comme dans de nombreux dessins animés ou livres comme la sagesse, la personne protectrice qui donne de bons conseils.

D'un point de vue connaissance, on apprend aux enfants ou se trouve la lune et de ne pas sortir en pleine nuit, sous peine de se perdre.
C'est un album facile à comprendre, pour les plus petits avec des dessins très explicites, sinon pour des enfants en apprentissage de lecture, cela marche bien également.

La fin du livre est parfaite, car elle se termine par Nutsi endormis, parfait pour lire aux enfants avant de dormir car en refermant l'album, ils feront pareils.


Je conseille cette petite merveille, je vous mets le lien d'une petite bande-annonce créée par l'auteure :
https://www.youtube.com/watch?v=XuzqkOL9ULs

De plus ce livre est vraiment à bas prix : 5.95 euros
Alors foncez : https://www.amazon.fr/NUTSI-veut-attraper-lune-Paidge/dp/2955955302/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=




lundi 3 juin 2019

Bilan Mai

Bilan Mai


Lectures :
Phobos tome 2 de Victor Dixen 
L'héritier des Draconis tome 1 de Carina Rozenfeld
Les soeurs Carmines tome 1 de Ariel Holzl
L'été devant nous de Jenny Han

Lecture en cours :
Coup d'Etat de Valérie Simon




Séries regardées en Mai :
The original saison 3 et 4
Riverdale saison 3
Under the dome toutes les saisons 
Casanova 
Game of Thrones saison 8
Clem saison 9
Jane in the virgin saison 3
Shadowhunters : the Mortal Instruments saison 1



lundi 27 mai 2019

Les imaginales d'Epinal 2019


Résultat de recherche d'images pour "les imaginales epinal 2019"

Les imaginales d’Épinal 2019

Dimanche, je suis allée aux imaginales d’Épinal 2019 avec ma mère, et mon petit frère.
Le matin, après avoir fait le tour de la tonnelle principale pour repérer les noms, nous sommes allées voir Ariel Holzl, deuxième année, donc tome 2 des Sœurs Carmines, on a bien rigolés, puis Cindy Van Wilder avec Les Outrepasseurs, j'ai dédicacé mon tome 1. Puis Victor Dixen, le passage obligé, j'avais ramené mon tome 2, et origine à dédicacer. Mais j'ai quand même craqué, et acheté Cogito. Ma mère est allée voir Jean-Luc Marcastel pour la dédicace de L'auberge des monstres, et a acheté le tome 2 (les dédicaces sont impressionnantes il dessine invisible, met de la poudre souffle et le dessin apparaît). Alison Germain est super gentille, j'ai donc dédicacé ma lecture en cours "Le souffle de Midas". 
J'avais prévu d'acheter le tome 2 de Draconis chez Carina Rozenfeld donc chose faite. Toujours le matin je suis passé chez Alex Bell comme elle n'est pas française, j'ai profité de sa venue pour acheter Waterwitch. Pareil pour Les puissants de Vic James, avec le stress je ne savais plus placer 2 mots en anglais, heureusement elle parle un peu français. C'est une auteure adorable, on a parlé un petit peu du livre et d'autres choses, c'est une jolie rencontre. Juste avant de partir manger on a pris un livre pour mon petit frère sur le stand de Seyrawyn, des histoires avec des dragons pour enfants "Les dragonniers", il a pris le tome 1 qui est pour les débutants en lecture comme lui. 
Comme la dernière fois, nous avions été déçu par la restauration du festival, on a mangé à un restaurant pas loin "L'epysode" 
Je trouve qu'il y avait nettement moins d'attente pour les auteurs c'est pour cela que rien que le matin on avait presque vu tous les auteurs que je voulais. 
On est allées voir Aurélie Wellenstein, pour acheter Mers mortes qui me donnait très envie, et elle m'a dessiné un chouette requin. Puis on a fait le tour des stands, en passant par Alzabane éditions, on a choisi de prendre Le lion qui ne savait pas chasser (mais qui devint roi) de Jean-Sébastien Blanck et Jonathan Bousmar, l'histoire est en français, derrière en anglais et en espagnol parfait pour apprendre les langues, de plus il y a un cd avec. L'objet-livre est très beau avec les pages dorées, un livre éducatif, super, en plus il a testé sur place, il arrive à le lire seul (il a 7 ans). 
On a continué avec le stand de Rebelle, comme Andréa Schwartz était présente, on a pris Kel tome 1, qui nous donnait envie depuis le salon de Marlenheim l'année dernière. 
Et pour finir avec les romans, passage chez le Chat noir, ou j'ai acheté Les amoureux de la lune de Lizzie Felton, l'auteure était super gentille. 
Un petit coucou chez ActuSF, puis direction la salle des albums et BD, où nous avons découvert Miralda, une série d'albums jeunesse par Eve et Tatiana Domas qui traite de l'écologie dans leurs histoires. Nous en avons profité, car ils ne sont pas trouvables en librairie juste durant les salons, donc mon frère à choisit Miralda l'océan en détresse. Suite à cela, on est allée au stand album et BD, on a pris Lulu et la cigogne étourdie de Daniel Picouly et Frédéric Pillot, il était à 7.90 euros donc nous n'avons pas hésité.
Et donc le meilleur pour la fin si je puis dire, mon petit frère attendait ce moment toute la journée on a acheté Azuro et la sorcière, direction Laurent et Olivier Souillé pour la dédicace. Le petit dessin que mon frère a fait a beaucoup plus, nous avons discuté avec eux, et nous les reverrons l'année prochaine. (je parlerais des albums lors d'un article, prochainement et une story instagram bonus, ou ça ne sera pas moi qui prends la parole pour les présenter mais un fan des l'albums.) 
Une fois lu, je ferais un article sur chacun des romans ou albums cités.  
Après, nous avons fait le tour extérieur pour voir les personnes déguisées, et stands, ainsi que le body painting. 
Je recommande ce festival qui est juste génial, j'y retournerais encore l'année prochaine. Il faut vraiment venir des l'ouverture comme cela, pas besoin d'attendre 3 heures à chaque auteur.