mercredi 17 juillet 2019

Liù, esclave impériale de Blanche de Saint-Cyr















Liù, esclave impériale de Blanche de Saint-Cyr chez les éditions Tabou.


Résumé :
Liù est l'esclave de la famille royale dans le royaume du Nanzhao, elle est très fidèle à son roi.
C'est pourquoi quand le royaume se fait attaquer, elle va tout faire pour protéger son roi. Même si cela implique d'utiliser ses charmes pour le nourrir et le faire vivre.
Mais comment faire pour retrouver l'homme qu'elle aime le prince Calaf et éviter les complots ?


Mon avis :

Un bon roman érotique-historique, qui fait passer un bon moment.
La plume de l'auteur est fluide, les pages se tournent toutes seules grâce aux chapitres qui ne sont pas trop longs. Avec beaucoup d’originalité et très peu de répétition même avec les scènes de sexe.

Liù est un personnage qu'on apprécie,  grâce à la fidélité qu'elle a envers la famille royale, ainsi que pour son côté débrouillarde. J'aime beaucoup Siam, c'est un personnage drôle, léger sans prise de tête. Le prince par contre si au début il attire notre sympathie, je le trouve très bête de tomber dans les filets de la princesse.

Les scènes de sexes sont très explicites et bien rythmées, même si ces scènes ne me dérangent pas, j'ai trouvé que dans ce roman il y en avait un peu trop. Pour tout problème, la solution était le sexe comme par exemple quand Liù et son demi-frère recherchent une femme de la tribu, l'homme donne l'information contre du sexe (je n'ai pas trouvé nécessaire à ce moment-là).
Pareil pour le cirque à la fin ce n'était pas nécessaire leurs pratiques sexuelles.
Sinon les autres scènes font avancer le récit, j'ai apprécié le passage avec la princesse.On a l'impression que tout se marchande avec du sexe en fait, ou alors que tous les hommes sont infidèles et des prédateurs sexuels.
Comme dit précédemment, mon passage préféré est celui de Liù avec la princesse, il change des moments avec les hommes et amène ce qu'il faut au récit.
La fin se clôture sur un happy end, et c'est une fin vraiment chouette.
Je conseille pour un public averti.


Une phrase qui m'a fait exploser de rire  :😂
"Il saisit ma main, la posa sur son sexe encore dur et ajouta : -J''en connais un ici qui se meurt d'impatience de faire plus ample connaissance."


Ma note : 7/10

dimanche 7 juillet 2019

Bilan de Juin

Bilan de Juin


Lectures :
Coup d'état de Valérie Simon 
Imparfait d'Emma Green 
Le souffle de Midas tome 1 de Alison Germain 
Nutsi veut attraper la lune d'Emma Paidge 
Wild men tome 2 de Jay Crownover 
Urbex de Keot
Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay 
Wonderpark tome 4 de Fabrice Colin
Dragon de glace de George R. R. Martin

Lecture en cours :
Un faucon pour la reine de Catherine Gaskin




Séries regardées en juin :
The original saison 5
Jane in the virgin saison 4
Shadowhunters : the Mortal Instruments saison 2
Moundir et les apprentis aventuriers saison 4
Orange is the new black saison 2
Dynastie saison 2


 



mardi 25 juin 2019

Urbex de Keot














Urbex de Keot des éditions de la Caravelle.

Résumé :
Brad est un garçon qui rentre dans l'adolescence, il est dans la période de sa vie ou il a encore peur, mais par fierté ne dit rien. Donc quand sa cousine Ashleigh, venue pour Halloween, lui montre son compte facebook, il ne va rien dire. Et pire encore, il va la suivre pour un urbex dans une usine désaffectée. Ce qui devait n'être qu'une simple visite va tourner au cauchemar.

Mon avis :
J'ai bien aimé cette nouvelle, qui est courte et bien menée. L'écriture de l'auteur n'est pas complexe et assez addictive. Le récit se lit d'une traite et rapidement. Le suspens est bien mis en oeuvre, et les descriptions sont vraiment réalistes, on peut s'imaginer le fauteuil roulant dans le couloir, ou les couloirs de l'usine facilement.
 J'ai était un peu perturbé par la tournure de l'histoire, je m'attendais à des fantômes ou des choses étranges. Mais pas du tout a ce genre de créature. La nouvelle devient moins réaliste, et plus fantastique à ce moment-là. Même si ça n'a pas l'air d'être un récit pour la jeunesse au départ, ça l'ait totalement. La nouvelle n'est pas beaucoup effrayante, donc les enfants à partir de 12 ans peuvent la lire je pense. Cette lecture est parfaite pour Halloween ou pour les enfants fan de récit style chair de poule.
J'aime beaucoup la couverture, elle nous met directement dans le bain.
Le sujet tourne autour de l'urbex, une activité de plus en plus connue aujourd'hui mais rarement énoncé dans des récits.
Par cette petite nouvelle, on trouve de l'aventure, de l'interdit, du danger. Mais les enfants peuvent s'identifier à Ashleigh, courageuse et peur de rien. Ou plutôt comme le jeune garçon timide qui a peur mais suit les autres pour montrer sa grandeur. L'enfant se sent proche de son personnage et permet d'être plus immergé dans l'histoire.
Pour l'instant on trouve ce récit en format numérique sur amazon pour seulement 1.99 euros, donc n'hésitez plus.
Vous vous doutez bien qu'avec une nouvelle aussi courte, je ne peux pas en dire plus pour ne pas vous spoiler.😏


Ma note : 7/10


mardi 18 juin 2019

Coup d'état de Valérie Simon















Coup d'état de Valérie Simon tome 1 : La reine des esprits chez ActuSf collection Naos.

Résumé :
La princesse Alia revient dans son royaume, après avoir reçu une éducation par les initiées du Denaia. Toutes ses vipères veulent la tuer désormais, comme ils l'ont fait avec sa mère. Mais Alia est rusée, de plus son pouvoir lui permet, de deviner les intentions d'une personne en la touchant. Au loin, Rémo Than, et le masque oiseau avec l'aide de Néralie préparent un coup d'Etat pour renverser le royaume. Tant de tentatives d’assassinat, de complots, et de traîtres, Alia va devoir rester sur ses gardes tout le temps. Et surtout, compter sur ses alliés et se faire aimer de son peuple comme la vraie guerrière qui se cache en elle.

Mon avis : 
Un bon roman qui se termine sur une fin plutôt tragique, et qui donne envie de connaître la suite, j'espère qu'elle viendra bientôt.
Le début est un peu long, avec les noms compliqués, on a tendance à être largué par l'histoire avec tous ses personnages, et intrigues différentes. Mais une fois qu'on s'est adapté, cela devient plus facile. L'univers est riche et très bien ficelé. Tous les hommes autour de la princesse font que le lecteur ne peut pas savoir à qui elle donnera son cœur, même lui à du mal à choisir un camp... Personnellement, j'aime beaucoup Bucko Javis mais Meker est aussi dans mon cœur. Le prince Haslet est sympa mais je ne le vois pas avec Alia.
Côté personnage, je trouve Alia, Meker, Bucko Javis, et le prince Haslet très attachants, le côté guerrière de la princesse me plait beaucoup. Et comme j'aime beaucoup les romances entre personnes qui se méprisent au début, j'adore les passages où elle est avec Bucko Javis.
L'univers est super riche, remplis de créatures compliquées et de peuples, comme l'auteur le souhaite, nous n'avons pas de mal à détester le Denaia.
Même si cette histoire est sympa, elle reste complexe avec tous ses détails, ce qui m'a ralenti dans ma lecture, car elle demandait beaucoup de concentration.
Et le défaut du roman pour moi, et de ne pas être assez addictif, ou alors je n'y étais pas sensible... Mais j'ai eu des soucis avec ce point. Malgré que, j'aime beaucoup l'histoire.
La fin est vraiment surprenante, on ne s'y attend pas une seconde, à ce que tout tourne au drame comme cela.
L'écriture de l'auteur est plaisante, les chapitres sont ni trop court ni trop long. Et l'alternance des chapitres par rapport à certains personnages ou intrigues permet de connaître tout son univers, et tous les tournants de l'intrigue.

Je conseille ce premier tome qui même s'il est complexe par moments, présente une histoire sympathique.

Un passage drôle  :
"Sans la prévenir, il l'enleva dans ses bras, la portant comme une plume. Surprise, elle se débattit un peu, guère sérieusement toutefois. 
-Que faites-vous, messire ? 
-Je sauve le bas de votre robe de cette boue."

Ma note : 7/10

lundi 10 juin 2019

(Im) parfait d'Emma Green














(im) parfait d'Emma Green chez Addictives édition.

Résumé :
Juliette adore chanter dans les bars mais quand l'appartement de sa mère se fait saisir, elle n'a plus nul part ou aller. Sa mère, lui parle alors d'un viager fait pour elle dans un hôtel particulier. Même si au début elle ne veut pas s'en mêler, elle décide d'aller voir par curiosité. Suzanne, une femme âgée habitant là, lui propose un toit et un travail. Juliette ne s'attendait pas à trouver un toit, une famille, un travail et surtout de trouver un homme. Mais si la mamie a un caractère insupportable, Laszlo est encore pire, comment réussira-t-elle à les dompter ?

Mon avis : 
Je découvre enfin Emma Green, une auteure qui fait beaucoup parler d'elle. Ce roman m'intriguait par son résumé qui promet un récit qui sort un peu de l'ordinaire. J'ai vraiment beaucoup aimé le fil conducteur de l'histoire. Suzanne est vraiment hilarante, elle donne vraiment ce côté léger au roman et drôle, on s'imagine bien la mamie enquiquinante. Juliette est un personnage que j'aime bien, elle ne se prend pas trop la tête et surtout elle a une répartie de dingue. Même si au début je détestais Laszlo , l'auteur nous apprend à l'aimer petit à petit. Niveau couple je trouve que le début est trop rapide, c'est comme si on sautait une étape, au début, ils ne peuvent pas se voir et la minute d'après ils s'embrassent. Beaucoup de choses dans ce roman ce passe trop vite, au final les deux intrigues principales sont Laszlo et la prison et Juliette avec le viaget. Mais tout est beaucoup trop vite réglé. Pour Laszlo les réponses sont longues à venir oui, mais elles durent 2 pages et puis basta, dossier rangé. Pareil pour les parents de Juliette soi-disant Javier est un bandit, un dur et tout, alors qu'en 5 minutes l'histoire est réglée. J'aurais aimé que les obstacles durent plus qu'une petite confrontation et en revoir, je trouve cela beaucoup trop facile.
C'est dommage pour ses points car l'histoire en elle-même est vraiment bien. La complicité entre la mamie et Juliette est magnifique. C'est un roman drôle, touchant et surtout qui met de bonne humeur. Car dans ce livre, on retrouve des passages de paroles de chansons françaises comme Aznavour, Bruel, Julien Doré, Edith Piaf....
Et mon détail préféré comme souvent dans les romances c'est les surnoms, j'adore "Petite Piaf" "petit ours brun", ils me font toujours rire et c'est adorable.
Je conseille cette romance.

Un passage hilarant  :
"-D'ailleurs, Suzanne, je suis un peu triste que vous n'ayez toujours pas donné de nom à l'iPod que je vous ai offert et qui ne vous quitte plus.
-Comme si j'étais une vieille gâteuse qui donne des prénoms aux choses ! me snobe-t-elle d'un haussement d'épaules. La grand-mère récupère le baladeur sur une étagère, enfonce les écouteurs dans ses oreilles et quitte le salon à petits pas feutrés en lâchant d'une voix sonore : 
-Allez, viens, Hippolyte, on va chanter dans la jardon !"

Ma note : 8/10

dimanche 9 juin 2019

Nutsi veut attraper la lune d'Emma Paidge













Nutsi veut attraper la lune d'Emma Paidge.

Mon résumé :
Nutsi a peur du noir, il n'arrive pas à dormir, il demande donc à Lili son amie de l'aider. A eux deux, ils vont essayer d'attraper la lune.

Mon avis : 
C'est un chouette petit album, court il permettra de faire passer un bon moment aux petits, juste avant de dormir. Une histoire du soir parfaite, car il n'est pas long à lire, pour les parents pressés.
La couverture est toute choupie, et donne vraiment envie pour les enfants.
Je trouve les illustrations vraiment sympa, j'aime beaucoup le style. Les petits écureuils sont tout mignons, et c'est des dessins parfaits pour des enfants.
L'histoire se passe en hiver, il y a de la neige, les enfants aimeront encore plus cet album !
Et surtout pensait au soir d'hiver, au chaud sous vos couettes, pour passer un bon moment avec vos enfants.
Les mots qui sont agrandis sur certaines pages, permettent de rendre le récit vivant, et d'accompagner avec notre voix ces émotions.
Un bon sujet qui aidera les petits à ne plus avoir peur du noir. Et surtout, à leur montrer qu'ils ne sont pas seuls à avoir cette peur.
La grand-mère apparaît comme dans de nombreux dessins animés ou livres comme la sagesse, la personne protectrice qui donne de bons conseils.

D'un point de vue connaissance, on apprend aux enfants ou se trouve la lune et de ne pas sortir en pleine nuit, sous peine de se perdre.
C'est un album facile à comprendre, pour les plus petits avec des dessins très explicites, sinon pour des enfants en apprentissage de lecture, cela marche bien également.

La fin du livre est parfaite, car elle se termine par Nutsi endormis, parfait pour lire aux enfants avant de dormir car en refermant l'album, ils feront pareils.


Je conseille cette petite merveille, je vous mets le lien d'une petite bande-annonce créée par l'auteure :
https://www.youtube.com/watch?v=XuzqkOL9ULs

De plus ce livre est vraiment à bas prix : 5.95 euros
Alors foncez : https://www.amazon.fr/NUTSI-veut-attraper-lune-Paidge/dp/2955955302/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=




lundi 3 juin 2019

Bilan Mai

Bilan Mai


Lectures :
Phobos tome 2 de Victor Dixen 
L'héritier des Draconis tome 1 de Carina Rozenfeld
Les soeurs Carmines tome 1 de Ariel Holzl
L'été devant nous de Jenny Han

Lecture en cours :
Coup d'Etat de Valérie Simon




Séries regardées en Mai :
The original saison 3 et 4
Riverdale saison 3
Under the dome toutes les saisons 
Casanova 
Game of Thrones saison 8
Clem saison 9
Jane in the virgin saison 3
Shadowhunters : the Mortal Instruments saison 1



lundi 27 mai 2019

Les imaginales d'Epinal 2019


Résultat de recherche d'images pour "les imaginales epinal 2019"

Les imaginales d’Épinal 2019

Dimanche, je suis allée aux imaginales d’Épinal 2019 avec ma mère, et mon petit frère.
Le matin, après avoir fait le tour de la tonnelle principale pour repérer les noms, nous sommes allées voir Ariel Holzl, deuxième année, donc tome 2 des Sœurs Carmines, on a bien rigolés, puis Cindy Van Wilder avec Les Outrepasseurs, j'ai dédicacé mon tome 1. Puis Victor Dixen, le passage obligé, j'avais ramené mon tome 2, et origine à dédicacer. Mais j'ai quand même craqué, et acheté Cogito. Ma mère est allée voir Jean-Luc Marcastel pour la dédicace de L'auberge des monstres, et a acheté le tome 2 (les dédicaces sont impressionnantes il dessine invisible, met de la poudre souffle et le dessin apparaît). Alison Germain est super gentille, j'ai donc dédicacé ma lecture en cours "Le souffle de Midas". 
J'avais prévu d'acheter le tome 2 de Draconis chez Carina Rozenfeld donc chose faite. Toujours le matin je suis passé chez Alex Bell comme elle n'est pas française, j'ai profité de sa venue pour acheter Waterwitch. Pareil pour Les puissants de Vic James, avec le stress je ne savais plus placer 2 mots en anglais, heureusement elle parle un peu français. C'est une auteure adorable, on a parlé un petit peu du livre et d'autres choses, c'est une jolie rencontre. Juste avant de partir manger on a pris un livre pour mon petit frère sur le stand de Seyrawyn, des histoires avec des dragons pour enfants "Les dragonniers", il a pris le tome 1 qui est pour les débutants en lecture comme lui. 
Comme la dernière fois, nous avions été déçu par la restauration du festival, on a mangé à un restaurant pas loin "L'epysode" 
Je trouve qu'il y avait nettement moins d'attente pour les auteurs c'est pour cela que rien que le matin on avait presque vu tous les auteurs que je voulais. 
On est allées voir Aurélie Wellenstein, pour acheter Mers mortes qui me donnait très envie, et elle m'a dessiné un chouette requin. Puis on a fait le tour des stands, en passant par Alzabane éditions, on a choisi de prendre Le lion qui ne savait pas chasser (mais qui devint roi) de Jean-Sébastien Blanck et Jonathan Bousmar, l'histoire est en français, derrière en anglais et en espagnol parfait pour apprendre les langues, de plus il y a un cd avec. L'objet-livre est très beau avec les pages dorées, un livre éducatif, super, en plus il a testé sur place, il arrive à le lire seul (il a 7 ans). 
On a continué avec le stand de Rebelle, comme Andréa Schwartz était présente, on a pris Kel tome 1, qui nous donnait envie depuis le salon de Marlenheim l'année dernière. 
Et pour finir avec les romans, passage chez le Chat noir, ou j'ai acheté Les amoureux de la lune de Lizzie Felton, l'auteure était super gentille. 
Un petit coucou chez ActuSF, puis direction la salle des albums et BD, où nous avons découvert Miralda, une série d'albums jeunesse par Eve et Tatiana Domas qui traite de l'écologie dans leurs histoires. Nous en avons profité, car ils ne sont pas trouvables en librairie juste durant les salons, donc mon frère à choisit Miralda l'océan en détresse. Suite à cela, on est allée au stand album et BD, on a pris Lulu et la cigogne étourdie de Daniel Picouly et Frédéric Pillot, il était à 7.90 euros donc nous n'avons pas hésité.
Et donc le meilleur pour la fin si je puis dire, mon petit frère attendait ce moment toute la journée on a acheté Azuro et la sorcière, direction Laurent et Olivier Souillé pour la dédicace. Le petit dessin que mon frère a fait a beaucoup plus, nous avons discuté avec eux, et nous les reverrons l'année prochaine. (je parlerais des albums lors d'un article, prochainement et une story instagram bonus, ou ça ne sera pas moi qui prends la parole pour les présenter mais un fan des l'albums.) 
Une fois lu, je ferais un article sur chacun des romans ou albums cités.  
Après, nous avons fait le tour extérieur pour voir les personnes déguisées, et stands, ainsi que le body painting. 
Je recommande ce festival qui est juste génial, j'y retournerais encore l'année prochaine. Il faut vraiment venir des l'ouverture comme cela, pas besoin d'attendre 3 heures à chaque auteur.  

dimanche 19 mai 2019

La tour de Nesle / Henri III et sa cour d'Alexandre Dumas














La tour de Nesle / Henri III et sa cour d'Alexandre Dumas chez GF Flammarion.


La tour de Nesle :

Mon résumé : 
Chaque jour on retrouve trois hommes noyés dans la seine au pied de la tour du Nesle, à chaque fois des nouveaux arrivants. Que ce passe t'il ? Beaucoup pense à de la sorcellerie mais la vérité est bien plus sombre. La reine Marguerite fait venir trois hommes, un pour elle et un pour chacune de ses sœurs. Une fois que c'est homme on assouvit leurs envies, des hommes sous l'ordre de la reine les tuent. Mais c'était sans compter sur Buridan qui va s'enfuir et déjouer leur piège. Un combat entre lui et la reine se joue, mais qui sera le plus malin ?


Mon avis : 
Cette pièce m'a bien fait rire, et la fin c'est l'arroseur arrosé j'adore ! J'aime beaucoup Buridan mais la reine Marguerite je ne peux pas la voir. Je trouve Landry honnête et gentil, c'est le personnage qui détient tous les secrets et qui s'occupe des détails dans cette pièce. Oh final c'est une pièce d'une vingtaine de pages, plaisante et surprenante.


Henri III et sa cour :

Mon résumé :
Les favoris du roi Henri jouent et manipulent autour du trône. Querelles de guerre, d'amour, de pouvoir tout y passent. Saint-Mégrin aime en cachette la duchesse de Guise, cela est réciproque mais elle doit obéir à monsieur de Guise son mari. Et si son mari l'apprenait, que se passerait-il ?

Mon avis : 
J'ai un peu moins aimé cette pièce... Car elle finit mal pour le couple principal. J'aimais bien le personnage de Saint-Mégrin même si à la fin il n'est pas très futé. Encore une fois dans cette pièce le serviteur Arthur est vraiment gentil et dévoué. Henri apparaît comme un enfant qui est manipulé par les autres. Une vraie réflexion politique est menée, cette pièce fait réfléchir tout comme l'autre sur les dirigeants.

Ma note : 7/10

mercredi 15 mai 2019

Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix de Tatiana Deschamps













Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix tome 1, La malédiction de Datura de Tatiana Deschamps

Mon résumé : 
Jules Quatrenoix part de Paris avec sa mère pour aller à Hurlus-le-Mort-Homme. Ernestine ayant perdu son mari, a trouvé un poste de gouvernante là-bas. La famille De Chaussecourte, les accueillent bien gentiment, dans leur grande maison. Mais Jules commence à faire des cauchemars, et entendre des bruits étranges. Une pièce secrète, un enfant mort noyé, et un scorpion ? beaucoup trop de choses bizarres. Il va enquêter, et comprendre qu'il ne peut pas y arriver seul, il en parle donc à Aristide, un nouveau copain, puis en parle à Lothaire, un petit nouveau. Le trio va devoir arrêter la malédiction de Datura, une déesse Égyptienne très dangereuse, qui prend une vie chaque année. Mais comment faire quand le maire de la ville, le directeur de l'école et le notaire, plus leurs fils sont contre eux ? S'ils n'arrivent pas à vaincre Datura, le monde entier va mourir. 

Mon avis :
C'est un chouette roman jeunesse, autour d'un univers sympathique, sur un mystère qui vient d'Egypte. J'aime beaucoup les choses étranges de ce pays, donc j'ai directement été conquise. On rentre petit à petit dans l'univers avec Jules, et tranquillement on comprend qu'il y a des choses étranges qui vont se passer. Si au début je pensais plus à une histoire de meurtre et fantôme, je n'étais pas loin, puisque cela parle de malédiction. Ce roman tourne autour de la mythologie égyptienne. 
La plume de l'auteur est très addictive, facile à comprendre pour les plus jeunes, et c'est un parfait retour en arrière dans le passé : avec le cadre de la ville, les noms, leur façon de parler.  
J'ai trouvé très drôle nos personnages, car en tant que lecteur on a un décalage avec l'époque du récit, donc les garçons utilisent de l'argot ou des mots anciens assez drôles. L'auteur détaille bien l'époque, en parlant de fête foraine comme à l'époque donc des spectacles de magie, de femme à barbe... On est très bien immergé dans cette époque, ce qui est très appréciable.  
Les personnages sont aussi très attachants, et c'est une très bonne idée d'avoir fait venir l'égyptien, il aide les enfants. Et donc, on ne se dit pas que les enfants arrêtent une malédiction, seul comme ça. 
Je trouve ce roman d'aventure parfait pour les jeunes lecteurs qui rêvent d'aventures et de mystères. 
J'aurais préféré que le trio reste ensemble à la fin. 
Le passage avec la voyante rajoute du piquant dans le roman, et effraye même un peu. Il y a beaucoup d'actions et de rebondissements donc le rythme de lecture est fluide, il n'y a pas d'ennuie. 
Je trouve dommage qu'on n'entende pas parler de se livre, car c'est vraiment une belle découverte !
Je le conseille !

J'ai beaucoup aimé cette phrase :
"Te fais pas d'mousse, mon vieux! J'regrette rien ! Et on va pas s'laisser désosser par ces saigneurs sans en dégommer un ou deux avant ! T'es prêt, l'Téméraire ?"

Ma note : 8/10

dimanche 5 mai 2019

Bilan d'Avril

Bilan d'Avril


Lectures :
Henry III et sa cours de Dumas
Nana tome 1 de Ai Yazawa
Wonderpark tome 2 de Fabrice Colin 
Fin de chéri de Colette 
Lux tome 1 Obsidienne de Jennifer L. Armentrout 
L'éloge de la folie de Erasme
Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix de Tatiana Deschamps 
Lolita de Nabokov

Lecture en cours :
L'été devant nous de Jenny Han




Séries regardées en Avril :
The original saison 2
Norsemen saison 2 
Baby saison 1
Dynastie saison 1



mercredi 24 avril 2019

La sélection tome 3 : l'élue de Kiera Cass














La sélection tome 3 : l'élue de Kiera Cass chez France loisirs.

Résumé :
La fin de la compétition se rapproche et America a décidé de se battre pour Maxon. Il y aura toujours un lien spécial avec Aspen mais ce n'est plus lui qu'elle aime désormais. Le palais subit de plus en plus d'attaques, surtout des renégats du Nord dans un premier temps puis ceux du Sud...
Mais quand America s'éloigne un peu de Maxon, celui-ci commence à nourrir des sentiments pour Kriss. Plus rien n'est acquis, il faut se battre jusqu'au bout, mais comment faire quand le roi vous déteste, et fait tout pour que vous échouez. Mais elle n'est plus seule car Céleste la soutient et elle a également ses dames de chambres. La vrai compétition commence enfin.

Mon avis :
J'ai beaucoup aimé ce tome qui vient finir le jeu de la sélection, on va enfin connaître le choix de Maxon. C'est celui que j'ai préféré car il y a beaucoup plus d'action que dans les deux premiers tomes.
J'adore comment le prince protège America de son père, et la défend, même si dans ce tome, le roi va tout faire pour lui mener la vie dure. Même si elle joue un peu avec le cœur Aspen et celui de Maxon involontairement, elle reproche au prince de le faire entre elle et Kris, mais c'est la même chose. Donc les deux joues un peu avec l'autre.
On découvre un nouveau visage, de Maxon vers la fin du livre, les hommes est leur fierté...
Je le trouve injuste de ne vouloir aucune explication à la fin et de réagir comme cela.
A la fin, le suspens est horrible, partagé entre le stress et l'angoisse de ce qui se passe on espère juste que tout va bien finir. L'auteure joue avec nos nerfs et elle le fait très bien.
La fin m'a fait super peur jusqu'au bout, je me disais non c'est pas possible tout les 5 minutes.
C'est un tome qui vient terminer la trilogie, car même si les tomes continuent ce n'est plus l'histoire de Maxon et America à mon plus grand regret.
On a réponse à presque toutes nos questions et on est enfin débarrassé d'un personnage chiant mdr.😜

Concernant l'objet-livre les pages sont différentes et d'une meilleure qualité donc les pages ne se détachent pas comme les tomes précédents, à mon grand soulagement.
Je vais continuer avec plaisir cette saga et je vous la conseille. C'est une histoire fraîche qui nous questionne sur notre société. Après j'ai peur de moins accrocher avec la suite puisque ce ne sera plus America et Maxon.


Ma phrase préférée, je la trouve merveilleuse :
-Brise moi le coeur, murmure-t-il. Brise le cent fois si ça te chante. De toute façon il a toujours été à toi.


Ma note : 8/10

mardi 16 avril 2019

Lux tome 1 de Jennifer L. Armentrout














Lux tome 1 Obsidienne de Jennifer L. Armentrout chez J'ai lu.

Mon résumé :
Katy déménage en Virginie-Occidentale, une toute petite ville perdue. Alors qu'elle pensait être sur son blog tout l'été, elle rencontre ses étranges voisins. Dee est adorable, et devient très vite son amie mais son frère Daemon est stupide, méchant et terriblement canon, même si c'est deux là, sont jumeaux ils n'ont que leurs beautés en commun. Plusieurs choses étranges arrivent à Katy, et Daemon parle comme si elle était différente. La famille Black se révèle pleine de secrets...

Mon avis :
Cette histoire est super original puisqu'il ne s'agit pas de créature commune, comme les vampires ou loups-garous mais quelques choses que je n'avais jamais vues ailleurs. Pendant ma lecture je cherchais avec Kat mais franchement c'est super bien trouvé de la part de l'auteur d'utiliser ce genre de "surnaturel".
J'ai beaucoup aimé ce roman,même si Daemon m'a vraiment tapé sur le système avec sa méchanceté gratuite. J'ai parfois était perdu avec lui, avec son côté gentil, attentionné puis comme un gros s*** !
Dee est un personnage coup de cœur pour moi, je l'aime vraiment beaucoup, elle est super-attachante. Et elle apporte de la douceur au roman, et de la tendresse.
J'espère qu'on va creuser dans le second tome la disparition de la copine de leur frère, car je trouve cela intrigant. L'univers est super-sympa, j'aime vraiment beaucoup le décor de l'histoire et la profondeur. Je trouve ça super que même si Katy est humaine, elle arrive et prouve aux autres qu'elle peut se défendre, ça m'a beaucoup plus, on ne vient pas à sa rescousse c'est elle qui sauve plus fort qu'elle.
Le mystère sur les Black dure la moitié du roman, c'est frustrant, et ça pousse le lecteur à continuer sa lecture pour le découvrir.
La plume de l'auteur est très addictive, et la lecture est fluide. Je vais lire plus de romans de cette auteure.
L'histoire d'amour est loin d'être facile, elle est semée d'embûche, jusqu'à la fin du tome.
C'est presque un coup de cœur, mais j'ai trop était frustré par la fin, j'aurais espéré au moins un petit truc, mais là on repart à zéro avec les deux personnages. Par contre, je dois dire que le combat final, ce qu'il s'y passe je ne m'y attendais pas du tout, j'étais accroché à mon livre comme pas possible.
Je conseille cette saga !

Une phrase qui m'a fait explosé de rire :
"Et alors ? (il eut un grand sourire) Tu pourrais te déshabiller..."

Ma note : 9/10

samedi 6 avril 2019

L'amour n'a pas de loi de Barbara Cartland














L'amour n'a pas de loi de Barbara Cartland chez J'ai lu.

Résumé :
Safina sort du couvent pour retrouver la maison familial de son père après tant d'années. Mais qu'elle fut sa surprise, quand c'est sa belle-mère qui la récupère pour l'emmener dans un lieu inconnu. Se marier avec un inconnu dans le dos de son père, voilà ce qui l'attend, si elle n'y consent pas, sa belle-mère la placera dans un asile de fous, celle-ci étant prêt à tout pour se débarrasser de la jeune fille. Mais comment réagiront les futurs mariés, quand ils seront pour toujours liés contre leurs grés ?

Mon avis :
Comme d'habitude Barbara Cartland est une valeur sur pour moi, je n'ai jamais été déçu. C'est une romance très courte de 155 pages, donc pas le temps de s'ennuyer, la romance arrive rapidement, par rapport au placement de l'histoire un peu plus long.
J'adore toujours autant les touches historiques que l'auteure rajoute, cela rend l'histoire plus vivante.
J'aime beaucoup les personnages, Crispin est gentil et compréhensif. Safina est très posé pour son âge, cultivée et intelligente, on ne tombe pas dans le cliché de la jeune fille superficielle. Comme la romance est très courte, l'histoire est centrée sur les deux personnages. Il y a sa belle-mère, au début, et à la fin son père, mais ils sont très peu présents, un chapitre chacun je dirais.
Pour la fin je dois dire que je ne m'y attendais pas, ce fut une bonne surprise.
Pour ceux qui n'aiment pas les romances avec des scènes de sexes, celle-ci n'en contient pas, on sait qu'ils vont passer à l'acte mais l'autrice résume avec des baisers et elle fut à lui et rien d'autre.
Je conseille cette romance légère entre deux grosses lectures ou entre deux lectures plus complexes comme je l'ai fait. C'est une bonne pause, qui fait passer un bon moment. La lecture est agréable, la plume de l'auteure est légère, pas prise de tête et donne du rêve.

Une phrase qui m'a fait rire :
"Si vous ajoutez un mot, répliqua le duc, vous allez recevoir la fessée que je vous ai promise tout à l'heure."

Ma note : 8/10

dimanche 31 mars 2019

Bilan Mars

Bilan Mars


Lectures :
La stratégie des As de Damien Snyers
Le barbier de Séville de Beaumarchais
Chéri de Colette 
L'amour n'a pas de loi de Barbara Cartland
Le secret de l'épouvanteur tome 3 de Joseph Delaney
Lorenzaccio de Musset
Hernani de Victor Hugo 

Lecture en cours :
La forêt des araignées tristes de Colin Heine



Séries regardées en Mars :
The original saison 2
L'art du rangement avec Marie Kondo saison 1
Norsemen saison 1 
Toi moi et elle saison 1
Dynastie saison 1


dimanche 24 mars 2019

Tout ce qui compte de Claire Lebreton














Tout ce qui compte de Claire Lebreton, auto-édité.

Résumé : 
Melody est une jeune fille persécutée par ses camarades depuis toujours, car ils ne la comprennent pas. Elle a des Tocs, et des gros : ne marcher que sur les carrés blancs dans le couloir du lycée, faire une pirouette à chaque fois qu'elle change de direction... Un jour qu'elle fait une crise de panique, devant des garçons du lycée, un jeune homme vient prendre sa défense. Hayden, n'est pas un "exclu" de ce lycée mais il aime être solitaire, il ne se mêle jamais des histoires des autres, mais cette fois c'est différent. Il veut comprendre et la connaître, rentrer dans son monde.

Mon avis : 
Je voulais enrichir ma connaissance sur le sujet des Tocs, car je n'y connais pas grand-chose. L'auteure crée une romance, avec un sujet très original, je n'avais jamais vu de romance avec, avant. On apprend en même temps qu'Hayden, comment s'occuper et aider une personne atteinte de Tocs. L'auteure explique les choses à tenter, et d'autres non. Ce roman est une douceur, tout va lentement comme sur un nuage pour ne pas brusquer notre héroïne. Ce livre se lit vite puisqu'il est court, les chapitres sont alternés, entre nos deux personnages et ils ne font que cinq pages environ à chaque fois. L'écriture de l'autrice est fluide, elle arrive à parler d'un sujet complexe sans rendre les choses pénibles ou trop érudite. C'est une romance très pure qui se passe avec des lycéens, donc à part des câlins et des bisous, vous ne lirez rien de chaud pour les plus jeunes. On parle également de choix professionnel avec Hayden, j'ai bien aimé la partie de sa vie qu'on voit, une famille compliquée qui ne croit pas en lui, car même si on n'y pense pas tout le temps, beaucoup de jeunes vivent ça au quotidien. Ce livre donne envie de s'ouvrir, et d'aider les autres, surtout de tendre la main à ceux qui ont des soucis. Il n'a pas réussi à m'émouvoir beaucoup mais c'est un joli roman. Je le conseille pour que les gens soient plus tolérant après cette lecture.

Une phrase qui m'a fait réfléchir :
"On est toujours sur le même pied d'égalité qui l'avait tant séduite et dont j'avais besoin."

Ma note : 6/10

vendredi 22 mars 2019

Pretty little liars



Pretty little liars est une série que beaucoup de personnes connaissent, elle a eu le droit à 7 saisons.









Résumé :
C'est l'histoire de cinq copines inséparables, leur chef de bande Alison, les mène par le bout du nez. Mais entre ses amies il y a beaucoup de secrets. Un jour Alison disparaît, puis elle est retrouvée morte, les quatre filles sous le choc s'éloignent. Mais tout recommence qu'en Aria revient en ville, toutes les quatre vont se rapprocher. Aria, Spencer, Emily et Hanna vont recevoir d'étranges sms de la part de A, une personne anonyme qui joue à faire du mal aux filles. Ça commence par du chantage et de l'harcèlement comme par exemple, balancer certains secrets honteux ou pousser à jouer avec A pour protéger sa famille. Tout le monde dans cette série a été suspecté d'être A, un moment donnée. Mais qu'est-il arrivé réellement à Alison et qui est A ? Cette personne connaît tous leurs secrets, mais aussi des secrets que seule Alison connaissait. A l'époque elle était la reine des abeilles et avait poussé les filles à agir comme elle, par exemple harceler ou rigoler sur le dos de certains, et également causer de graves problèmes à Gena. Elles ont donc beaucoup d'ennemis, et même leurs parents mentent, surtout ceux de Spencer.

Je conseille cette série pour c'est cinq points :

  • Il y a beaucoup de suspens ce qui rend cette série addictive. 
  • Beaucoup de rebondissements qui réduisent notre ennui de ne pas savoir qui est A.
  • Des personnages attachants + des couples trop mignons.
  • De l'angoisse, du rire, des larmes.
  • Toujours plus d'énigmes à comprendre et notre quête contre A continu.










Mon avis :  Attention spoiler ( je suis un peu obligé pour donner mon avis désolé)
J'ai direct beaucoup aimé cette série, malgré la longueur à savoir qui est A. Pour moi la série compte une saison de trop, le fait de les faire revenir plus tard après leurs études était un peu trop selon moi.

Aria, même si dès fois, je la trouve un peu trop naïve je l'aime bien,  son couple avec Ezra est solide même si j'aimais bien qu'elle sorte avec Jason. Par contre je trouve que l'histoire avec Nicole est stupide, ça ne sert pas à grand chose qu'elle revienne, oui du rebondissement mais ça m'a saoulé plus qu'autre chose.

Emily je l'aime bien même si je ne me suis jamais trop identifié à elle, parce que je n'accroche pas à son caractère et sa personnalité. Après je n'ai pas souvent non plus accroché avec les personnages qui sortaient avec elle comme Maya, Paige.

Spencer une de mes deux préférées, j'aime son caractère, elle est intelligente même si je trouve dommage que la production décide un moment de l'enfermer à Radley, déjà les cachets c'était moyen,  mais bon c'est la vie tout n'est pas tout rose mais delà à l'enfermer...
J'ai toujours trouvé ses couples trop mignons, j'aimais beaucoup Alex, Wren, Marco ... et par-dessus tout Toby.

Hanna ma deuxième préférée, j'adore son caractère, son ambition, c'est une fille qui a vécu des choses très dure mais qui s'est épanouie et a évolué. Le couple qu'elle forme avec Caleb est juste magique, c'est mon couple préféré.


Pour moi les gros BORDELS de la série qui m'ont vraiment dérangé :
- Spencer et Caleb ? non mais c'est une blague, heureusement que ça ne dure pas. Elle est faite pour être avec Toby et Caleb avec Hanna.
- La fin ?! De toutes les personnes qui pouvaient être A, il fallait qu'ils nous inventent un truc nul sorti de nulle part.
- Spencer à Radley...
- Mona qui devient à moitié folle à la fin. Mona la fille qui a réponse à tout et qui est super-forte, dans les derniers épisodes elle est une vraie loque je trouve que ça ne va pas avec la Mona qu'on connaît.

Gros point positif super à la série :
- La maison de poupée alors oui c'est triste mais au moins notre psychopathe A, a enfin fini avec les messages, le but était acquis, et c'est moins redondant, ça change de toujours les sms.
- Mona qui change de camp et décide de les aider.
- Quand les garçons sont au courant de A, c'est super car ils aident les filles et plus de mensonges. -----Tobby qui devient flic je trouve ça super.



dimanche 10 mars 2019

La stratégie des As de Damien Snyers














La stratégie des As de Damien Snyers collection Hélios chez ActuSF.

Mon résumé :
Une équipe de jeunes arnaqueurs va être appelée, afin de voler le "rein d'Isis" qui selon leur source pourrait guérir la santé de l'acheteur. Même si au début ils sont sceptiques, l'argent est toujours source de motivation et encore plus quand on a un bracelet menaçant d'exploser à son poignet en cas d'échec. James va devoir échafauder un plan avec Elise une demi, et Jorg le troll, une équipe préparée pour ses choses-là. Mais il n'y a jamais eu autant de menaces sur eux en cas d'échec. Une histoire de cambriolage loufoque remplis d'humour.


Mon avis :
J'ai apprécié cette lecture même si on est loin de ma zone de confort habituel.
Le roman est dynamique et drôle, bien que ce ne soit pas le genre que je lis habituellement, il s'est lu rapidement. Le début a été un peu difficile, mais dès que la proposition est faite à notre équipe, le roman prend de la rapidité, et on tourne les pages avec facilité.
Les personnages sont attachants, j'ai beaucoup aimé Mila qui même si elle n'est rajoutée qu'après, c'est le personnage que j'ai trouvé le plus attachant. Même si Elise est attachante, elle n'est que secondaire donc l'attachement est moins évident.
Le roman est original, et la loufoquerie de certains moments, amuse, ce qui fait passer un bon moment au lecteur.
 Leur système météo créé par les mages, c'est génial comme idée !
Petit défaut je trouve qu'on ne parle pas assez du troll Jorg, j'aurais aimé plus le connaître. A part au début, puis à la fin, il n'a quasiment aucune parole ni apparition, pourtant c'est un personnage très riche, j'aurais aimé en avoir beaucoup plus sur ce personnage.
L'auteur parle de sujets variés et importants comme la discrimination, la maladie, la vieillisse, la richesse et la pauvreté. De plus il nous offre un moment de réflexion sur la politique vraiment intéressant.
La petite nouvelle sur Mila à la fin est un plus, pour apprendre à la connaître. Cette nouvelle est plus riche en détail que l'histoire je trouve, car les paysages et les rues de la vie de Mila sont visualisé dans ma tête comme si j'y étais allée. Et j'ai éclaté de rire au moment où elle lit le papier et retourne chez le propriétaire de l'objet.
Damien Snyers arrive vraiment à nous surprendre vers la fin, sur l'utilité des bracelets métalliques, je n'imaginais pas leurs vrais buts.
Un chouette roman pour 7.90 euros, de quoi passer un bon moment en compagnie de 239 pages.

Une phrase qui m'a fait explosé de rire :
"Ecoute-moi bien,connard de mes deux, j'ai beau ne pas en avoir, tu me les as quand même putain de brisées."

Ma note : 7.5/10

vendredi 8 mars 2019

Bilan de Février

Bilan Février


Lectures :
L'été où je t'ai retrouvé de Jenny Han
Tout ce qui compte de Claire Lebreton 
Macbeth de Shakespeare 
Une vieille maîtresse de Barbey d'Aurevilly 
Othello de Shakespeare
Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé de Giulia Enders 


Lecture en cours :
La stratégie des As de Damien Snyers


Séries regardées en Février :
Insatiable saison 1
Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire saison 2
Orange is the new black saison 1
The original saison 2
Alias Grace : Captive intégrale (6 épisodes)