mercredi 17 juillet 2019

Liù, esclave impériale de Blanche de Saint-Cyr















Liù, esclave impériale de Blanche de Saint-Cyr chez les éditions Tabou.


Résumé :
Liù est l'esclave de la famille royale dans le royaume du Nanzhao, elle est très fidèle à son roi.
C'est pourquoi quand le royaume se fait attaquer, elle va tout faire pour protéger son roi. Même si cela implique d'utiliser ses charmes pour le nourrir et le faire vivre.
Mais comment faire pour retrouver l'homme qu'elle aime le prince Calaf et éviter les complots ?


Mon avis :

Un bon roman érotique-historique, qui fait passer un bon moment.
La plume de l'auteur est fluide, les pages se tournent toutes seules grâce aux chapitres qui ne sont pas trop longs. Avec beaucoup d’originalité et très peu de répétition même avec les scènes de sexe.

Liù est un personnage qu'on apprécie,  grâce à la fidélité qu'elle a envers la famille royale, ainsi que pour son côté débrouillarde. J'aime beaucoup Siam, c'est un personnage drôle, léger sans prise de tête. Le prince par contre si au début il attire notre sympathie, je le trouve très bête de tomber dans les filets de la princesse.

Les scènes de sexes sont très explicites et bien rythmées, même si ces scènes ne me dérangent pas, j'ai trouvé que dans ce roman il y en avait un peu trop. Pour tout problème, la solution était le sexe comme par exemple quand Liù et son demi-frère recherchent une femme de la tribu, l'homme donne l'information contre du sexe (je n'ai pas trouvé nécessaire à ce moment-là).
Pareil pour le cirque à la fin ce n'était pas nécessaire leurs pratiques sexuelles.
Sinon les autres scènes font avancer le récit, j'ai apprécié le passage avec la princesse.On a l'impression que tout se marchande avec du sexe en fait, ou alors que tous les hommes sont infidèles et des prédateurs sexuels.
Comme dit précédemment, mon passage préféré est celui de Liù avec la princesse, il change des moments avec les hommes et amène ce qu'il faut au récit.
La fin se clôture sur un happy end, et c'est une fin vraiment chouette.
Je conseille pour un public averti.


Une phrase qui m'a fait exploser de rire  :😂
"Il saisit ma main, la posa sur son sexe encore dur et ajouta : -J''en connais un ici qui se meurt d'impatience de faire plus ample connaissance."


Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire