dimanche 26 janvier 2020

Skin Trade de George R.R. Martin














Skin Trade de George R.R. Martin chez Actusf.

Mon résumé : 
Willie est un agent de recouvrement la plupart du temps, c'est un homme mais, par moments il se transforme. Randi Wade est une détective qui s'acharne depuis longtemps à comprendre comment son père, membre de la Police, a été tué. Dans cette ville qu'elle croyait si bien connaître, elle va découvrir qui dirige vraiment la ville. Et surtout le côté obscur de cette ville par à une série de meurtres étranges.

Mon avis : 
J'ai apprécié ma lecture, qui était addictive, et très bien écrite. L'objet-livre est magnifique, il a une couverture dur et la tranche fait penser aux anciens livres, magnifique dans une bibliothèque. J'aime beaucoup la couverture également, qui met directement dans l'ambiance et le thème du roman.
J'affectionne cet auteur, pour s'est écrits toujours surprenant, j'ai pu lire ce roman, mais aussi Le dragon de glace et autres nouvelles, et j'ai regardé la série Games of Throne.
Pour le genre, c'est un mélange de fantastique, de policier et un peu d'horreur (thriller ?). L'intrigue avance plutôt vite, mais on suit facilement grâce à l'écriture de l'auteur qui est contrôlé. C'est dur de deviner qui est le tueur, personnellement je trouve qu'ils sont tous un peu louche dans ce roman.
L'univers est bien amené, peu à peu on découvre une ville plutôt sombre.
Les personnages sont attachants, on a très peur pour Willie à la fin. Les deux personnages principaux sont bien construits, on rentre tout de suite dans l'histoire en ayant peur pour eux.
Pour la dernière scène d'action j'ai trouvé cela super-original, l'histoire du tueur avec les miroirs. J'ai beaucoup aimé, même s'il faut avouer que sa description hérisse les poils.
D'ailleurs, la fin est un peu expédiée je trouve, Willie fait parvenir à Randi un message puis terminé. Je trouve qu'elle aurait pu être un peu autrement et moins fouillis.
Ce roman est plein de tension et de mystère je vous le conseille si vous aimez ce genre de choses.

Un retour de bâton bien mérité : 
"Fais-moi plaisir : épargne-moi le numéro du vieil homme malade. Ouais, je suis au courant, pour ton arthrite et tes blessures de guerre. Je sais aussi qui tu es, et ce dont tu es capable. OK, tu n'as pas tué Joanie. Alors qui l'a fait ? Lui ? "

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire