mercredi 22 août 2018

Frozen tome 1 de Melissa De La Cruz et Michael Johnston















Frozen tome 1 de Melissa De La Cruz et Michael Johnston chez Le livre de poche jeunesse.

Résumé :
Le monde a été engloutit par les eaux, désormais tout est sous l'ère glaciaire et chaque personne contrôlé, le gouvernement est cruel et il n'existe plus que quelques villes. New Vegas est la ville ou Nat a réussi à s'échapper. Elle est marquée c'est-à-dire qu'elle possède une marque qui définit les pouvoirs qu'elle a. Mais elle doit s'enfuir avant qu'il ne la retrouve car sa fausse identité de croupière ne tiendra pas longtemps. Mais comment aller au Bleu, cet endroit idyllique ou les marqués  peuvent vivre en liberté. Il faut trouver un passeur, échapper à la vigilance et traverser la mer. Heureusement elle possède la carte qui mène au bleu mais beaucoup d'obstacles se dresseront sur sa route.

Mon avis :
J'ai bien aimé cette dystopie qui possède un univers vraiment complet.
J'ai trouvé vraiment chouette qu'on rajoute de la magie dans cette histoire, même si on ne voit qu'une fois les Thrillers j'ai vraiment apprécié cette touche. Et la pleureuse comme il l'appelle au début rajoute vraiment de l'angoisse dans le roman.
Au début c'est un roman sympathique et puis vers 300 pages on bascule, et on ne peut plus le lâcher. Vers la fin tout s'enchaîne, ces action sur action.
Et je ne m'attendais pas du tout à la fin, jamais j'aurais pensé que la voix dans sa tête c'était ça. Et honnêtement j'ai adoré ce rebondissement, Nat trouve enfin son pouvoir, et il est génial.

Par contre l'âge ne correspond pas du tout au caractère des personnages. D'ailleurs dans ma tête avec la lecture que j'en ai fait, ils ont environ 25 ans. Alors qu'ils sont censés avoir 16 ans. Je trouve peu crédible que Wes est déjà une carrière militaire de ouf et derrière deux/ trois années de vagabondage. Surtout qu'il est tellement mature et remplis d’expériences comme Shakes. Pour moi c'est le gros problème du roman.
Pareil pour Slob je me l'imagine à la pirate des Caraïbes, genre un mec dur balafré et tout. Pas à un gamin de 16/17 ans.
Bluffé par la fin car vu que c'est une romance, on pourrait croire qu'elle fasse le choix évident (j'essaie de pas spoiler mais c'est dur) et au final elle assume ce qu'elle est et surtout elle assure son rôle même si avec ce choix elle risque de le perdre.

Je continuerais cette trilogie car l'univers me plaît beaucoup. Et je la conseille bien évidemment.

Une phrase sympa :
"Le Bleu fait partie du monde, il en a toujours fait partie, et, il y a très longtemps de cela, c'était le monde. Une civilisation étincelante : L'Atlantide, un monde où magie et science coexistaient en paix."

Ma note :  8/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire