jeudi 14 mai 2020

Les Enchantements d'Ambremer tome 1 de Pierre Pevel














Les Enchantements d'Ambremer tome 1, Le Paris des Merveilles de Pierre Pevel aux éditions Bragelonne. 

Mon résumé :
On plonge dans un monde magique, dans un Paris inédit, qui est relié à l'OutreMonde rempli de fées, de magie, et de gargouilles... Isabel de Saint-Gil est une jeune femme pleine de ressources qui gagne son salaire en trouvant, ou volant des objets rares, avec ses deux acolytes. Mais lors de sa prochaine mission, celle-ci se voit en danger, et doit demander de l'aide à M. Griffont, un mage du Cercle Cyan. Celui-ci est déjà au courant de l'affaire du trafic d'objets enchantés, puisqu'il enquête dessus depuis que des meurtres surgissent dans sa ville.

Mon avis : 
Ma lecture fut plaisante, on découvre un Paris merveilleux, envoûtant qui fait rêver. Mais surtout l'OutreMonde un monde remplit de créature magique qui m'a transporté.
Je trouve très original d'utiliser des gargouilles, c'est la première fois que j'en trouve dans une lecture, et j'ai bien aimé cette petite touche de nouveauté. L'univers est très intéressant, pour un premier tome c'est un bon début, j'ai hâte de découvrir la suite.
Griffont est un homme intelligent, touchant, et courageux je l'aime beaucoup.
Isabel est belle, intelligente, et son côté espionne est très séduisant.
J'ai apprécié la relation entre Griffont et Isabel, et j'espère que dans la suite ils se rapprocheront.
Les autres personnages sont tout aussi charmants, le chat Azincourt est à mourir de rire, le valet est loyal et honnête. Les deux acolytes d'Isabel sont drôles et très loyaux.
Les révélations du roman surprennent le lecteur positivement, ce qui donne une bonne rythmique de lecture.
L'écriture de l'auteur est fluide, il a une plume très ensorcelante, et parle directement au lecteur par ses commentaires dans le récit. Pour avoir rencontré l'auteur dans un salon, je trouve qu'il représente bien son livre, il a le même style décalé que le roman, et il est pétillant de joie et de bonne humeur. Le livre me fait beaucoup pensé à lui et sa personnalité. La couverture du roman en grand format est juste magnifique, c'est un livre très beau, tout aussi magique que le récit.
 A la fin du tome 1, on trouve une courte nouvelle sur les aventures de Griffont et Isabel, que j'ai beaucoup aimé.
Je ne pourrais pas dire que j'ai trouvé particulièrement addictif ce roman, mais le rythme du récit fait que la lecture est fluide et sans prise de tête.
Je conseille cette trilogie merveilleuse, de plus un quatrième tome est sortie sur des petites histoires autour de l'univers, donc c'est le moment de craquer.

Un passage qui m'a beaucoup fait rire :
"-J'ai obéi quand il fallait que j'obéisse et j'ai répondu quand il fallait que je réponde. Mais ça, c'est pas souvent, avec les militaires. 
-En russe ? 
-Pardi ! 
-Et depuis quand tu jactes le russe ? s'étonna le gnome." 

Ma note : 8.5/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire